Jean est un Apôtre atypique

La Tradition de toutes les Église Apostoliques nous présente Saint Jean l’Évangéliste comme un Apôtre atypique, qui est à la fois :

  • le plus jeune des Douze,
  • l’un des 3 Apôtres privilégiés avec Pierre et Jacques, son frère, dont Jésus s’entourait en certaines circonstances (Thabor, Agonie, Résurrection de la fille du chef de la Synagogue),
  • le « bien-aimé » ou le « préféré » de Jésus, le seul qui ait posé sa tête sur la poitrine de Jésus à la Cène,
  • le seul des Douze qui ait été présent au pied de la Croix,
  • le premier qui « vit et qui crut » en voyant le Linceul roulé dans le tombeau vide.
  • il est celui qui a « demeuré » dans ce monde le plus longtemps, de longues années, après le martyre de Philippe au Pont en 81, jusqu’au règne de Trajan, à en croire Saint Irénée ou Saint Jérôme, il est le dernier Apôtre vivant.
  • il est encore le seul à ne pas mourir martyr, au mystérieux destin évoqué par Jésus lui-même devant Pierre: « Si je veux qu’il demeure jusqu’à ce que je vienne, que t’importe ? ».
  • il est celui qui a reçu l’extraordinaire révélation de l’Apocalypse,
  • le seul qui ait révélé dans ses Épitres que « Dieu est amour ».
  • il est enfin celui qui a composé un Prologue et un Évangile d’une hauteur de vue singulières. 
JE PARTICIPE !