L'Incarnation est non explicite chez Matthieu

L’enseignement sur la préexistence du Christ et son Incarnation est absent de Matthieu, Marc et Luc, et omniprésent chez Jean et Paul. La divinité du Christ, qui est positivement affirmée chez Jean et Paul, affleure partout mais n’est qu’implicitement sous-entendue par les Synoptiques :

Chez Saint Matthieu :

Divinité ou Incarnation explicite :

·         0

Divinité ou Incarnation suggérée :

  • Mt 1,20 : Alors qu'il avait formé ce dessein, voici que l'Ange du Seigneur lui apparut en songe et lui dit: "Joseph, fils de David, ne crains pas de prendre chez toi Marie, ta femme: car ce qui a été engendré en elle vient de l'Esprit Saint; elle enfantera un fils, et tu l'appelleras du nom de Jésus : car c'est lui qui sauvera son peuple de ses péchés." => Le miracle d’une conception par l’Esprit Saint n’induit pas la divinité du Christ.
  • Mt 1,22 : Or tout ceci advint pour que s'accomplît cet oracle prophétique du Seigneur: Voici que la vierge concevra et enfantera un fils, et on l'appellera du nom d'Emmanuel, ce qui se traduit: "Dieu avec nous." => Mais dans les noms, le sens fort n’est pas la règle.
  • Mt 2,11 : Entrant alors dans le logis, ils virent l'enfant avec Marie sa mère, et, se prosternant, ils lui rendirent hommage; puis, ouvrant leurs cassettes, ils lui offrirent en présents de l'or, de l'encens et de la myrrhe. => La prosternation est un signe mais pas forcément plus.
  • Mt 3,17 : Et voici qu'une voix venue des cieux disait : "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur. => Quand le Roi-Messie promis est dit "fils de Dieu" (cf. 1Ch 17,13 Ps 2,7), cela n'implique pas nécessairement qu'il soit plus qu'humain.
  • Mt 5,21 ; 27 ; 31 ; 33 ; 38 ; 43 : Vous avez entendu qu'il a été dit aux ancêtres : ... Eh bien! moi je vous dis : … => Jésus semble se placer au niveau du Législateur qui est Dieu.
  • Mt 7,21 : "Ce n'est pas en me disant: Seigneur, Seigneur, qu'on entrera dans le Royaume des Cieux, mais c'est en faisant la volonté de mon Père qui est dans les cieux. => Jésus dit « mon Père » et jamais « notre Père » sauf dans la prière (cf. Mt 5,48 6,8 7,21 Lc 11,13)et Seigneur peut s’appliquer à d’autres que Dieu (cf. Mt 27,63)
  • Mt 8,2 : Or voici qu'un lépreux s'approcha et se prosterna devant lui en disant: "Seigneur, si tu le veux, tu peux me purifier." => La prosternation est un signe de grand respect normalement réservé à Dieu mais pas toujours.
  • Mt 8,27 : Saisis d'étonnement, les hommes se dirent alors: "Quel est celui-ci, que même les vents et la mer lui obéissent ? " => C’est un grand miracle mais pas forcément plus.
  • Mt 9,2 : Jésus, voyant leur foi, dit au paralytique: "Aie confiance, mon enfant, tes péchés sont remis." Et voici que quelques scribes se dirent par-devers eux: "Celui-là blasphème." => Le pouvoir de remettre les péchés a pu être donné, comme à Jean-Baptiste.
  • Mt 10,37 : "Qui aime son père ou sa mère plus que moi n'est pas digne de moi. Qui aime son fils ou sa fille plus que moi n'est pas digne de moi. => Dieu n’est-il pas le seul qui peut exiger autant ?
  • Mt 11,27 : Tout m'a été remis par mon Père, et nul ne connaît le Fils si ce n'est le Père, et nul ne connaît le Père si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils veut bien le révéler. => Il y a un mystère du Fils, qui doit être révélé, comme il y a un mystère du Père.
  • Mt 12,6 : Il y a ici plus grand que le Temple. => Dieu est présent dans son Messie  
  • Mt 12,41 : Il y a ici plus que Jonas => Le Messie est forcément plus que Jonas  
  • Mt 12,42 : Il y a ici plus que Salomon => Le Messie est forcément plus que Salomon  
  • Mt 12,8 : Car le Fils de l'homme est maître du sabbat." => Le shabbat vient de Dieu
  • Mt 14,31 : Et quand ils furent montés dans la barque, le vent tomba. Ceux qui étaient dans la barque se prosternèrent devant lui, en disant: "Vraiment, tu es Fils de Dieu!" => La prosternation est un signe de grand respect normalement réservé à Dieu mais pas toujours.
  • Mt 16,16 : "Tu es le Christ, le Fils du Dieu vivant." En réponse, Jésus lui dit: "Tu es heureux, Simon fils de Jonas, car cette révélation t'est venue, non de la chair et du sang, mais de mon Père qui est dans les cieux. => C’est une grande révélation mais pas forcément plus.
  • Mt 17,2 : Et il fut transfiguré devant eux: son visage resplendit comme le soleil, et ses vêtements devinrent blancs comme la lumière. Et voici que leur apparurent Moïse et Elie qui s'entretenaient avec lui. => Ainsi, Elie sur l’Horeb avait parlé avec Dieu, Moїse sur le Sinaї avait parlé avec Dieu. Mais Elie et Moїse sur le mont Thabor, avec qui ont-ils donc parlé ?
  • Mt 17,5 : Une nuée lumineuse les prit sous son ombre, et voici qu'une voix disait de la nuée: "Celui-ci est mon Fils bien-aimé, qui a toute ma faveur, écoutez-le." => Quand le Roi-Messie promis est dit "fils de Dieu" (cf. 1Ch 17,13 Ps 2,7), cela n'implique pas nécessairement qu'il soit plus qu'humain.
  • Mt 21,37 : Finalement il leur envoya son fils, en se disant: Ils respecteront mon fils. Mais les vignerons, en voyant le fils, se dirent par-devers eux: Celui-ci est l'héritier: venez! tuons-le, que nous ayons son héritage. => Quand le Roi-Messie promis est dit "fils de Dieu" (cf. 1Ch 17,13 Ps 2,7), cela n'implique pas nécessairement qu'il soit plus qu'humain.
  • Mt 22,45 : Comment donc, dit-il, David parlant sous l'inspiration l'appelle-t-il Seigneur quand il dit: "Le Seigneur a dit à mon Seigneur: Siège à ma droite, jusqu'à ce que j'aie mis tes ennemis dessous tes pieds?" Si donc David l'appelle Seigneur, comment est-il son fils?" => Quand le Roi-Messie promis est dit "Seigneur" est-ce au sens fort ?
  • Mt 25,31 : Quand le Fils de l'homme viendra dans sa gloire, escorté de tous les anges, alors il prendra place sur son trône de gloire. Devant lui seront rassemblées toutes les nations, et il séparera les gens les uns des autres, tout comme le berger sépare les brebis des boucs. => Mais Juge ne veut pas dire Dieu.
  • Mt 26,63 : Le Grand Prêtre lui dit: "Je t'adjure par le Dieu Vivant de nous dire si tu es le Christ, le Fils de Dieu" - "Tu l'as dit, lui dit Jésus. D'ailleurs je vous le déclare: dorénavant, vous verrez le Fils de l'homme siégeant à droite de la Puissance et venant sur les nuées du ciel." Alors le Grand Prêtre déchira ses vêtements en disant: "Il a blasphémé ! qu'avons-nous encore besoin de témoins ? Là, vous venez d'entendre le blasphème ! Qu'en pensez-vous?" Ils répondirent: "Il est passible de mort." + (Lc 22,70, Mc 14,61). => Le blasphème peut porter sur la prétention de cet homme d’être élevé au plus haut des cieux, au dessus de la nuée divine. Il n’implique pas forcément la prétention d’être Dieu.
  • Mt 28,9 : Et voici que Jésus vint à leur rencontre: "Je vous salue", dit-il. Et elles de s'approcher et d'étreindre ses pieds en se prosternant devant lui. => La prosternation est un signe de grand respect normalement réservé à Dieu mais pas toujours.
  • Mt 28,19 : Allez donc, de toutes les nations faites des disciples, les baptisant au nom du Père et du Fils et du Saint Esprit. => Le Fils semble être mis sur le même rang que le Père.

En sens apparemment contraire :

  • Mt 12,32 : Et quiconque aura dit une parole contre le Fils de l'homme, cela lui sera remis; mais quiconque aura parlé contre l'Esprit Saint, cela ne lui sera remis ni en ce monde ni dans l'autre. => Le Fils semble moins important que l’Esprit Saint.
  • Mt 16,27 : le Fils de l'homme doit venir dans la gloire de son Père, avec ses anges, et alors il rendra à chacun selon sa conduite. => La gloire semble le propre du Père.
  • Mt 18,35 : C'est ainsi que vous traitera aussi mon Père céleste, si chacun de vous ne pardonne pas à son frère du fond du cœur. => Le Père semble le Juge final.
  • Mt 24,36 : Quant à la date de ce jour, et à l'heure, personne ne les connaît, ni les anges des cieux, ni le Fils, personne que le Père, seul. => Le Fils semble moins que le Père.
  • Mt 26,39 : Il tomba face contre terre en faisant cette prière: "Mon Père, s'il est possible, que cette coupe passe loin de moi! Cependant, non pas comme je veux, mais comme tu veux." => Le Fils semble moins que le Père.
  • Mt 26,42 : "Mon Père, dit-il, si cette coupe ne peut passer sans que je la boive, que ta volonté soit faite!" => Le Fils semble moins que le Père.
  • Mt 27,46 : Et vers la neuvième heure, Jésus clama en un grand cri: "Eli, Eli, lema sabachtani", c'est-à-dire: "Mon Dieu, mon Dieu, pourquoi m'as-tu abandonné?" => Le Fils semble abandonné par le Père.
  • Mt 28,18 : S'avançant, Jésus leur dit ces paroles: "Tout pouvoir m'a été donné au ciel et sur la terre. => Le Fils semble recevoir du Père sa puissance.