Le réglage fin de l'Univers nous parle de Dieu

La vie n'aurait jamais dû exister

Dans les tous premiers instants de l'Univers, le "Big Bang" est une explosion qui libère une quantité d'énergie phénoménale dans des conditions extrêmes de température et de densité qui déterminent la vitesse d'expansion initiale de l'Univers. 

Cette vitesse d'expansion est un élément clé :
- si elle est trop rapide, l'Univers sera entièrement gazeux car les corps solides ne pourront pas se constituer
- si elle est trop faible, la force de gravitation prendra le dessus et au "Big Bang" succèdera un "Big Crunch"

Tout dépend en réalité de la densité de l’univers au premier instant : les scientifiques ont calculé que cette densité doit être réglée à une précision fantastique pour que l'Univers puisse exister : une précision de 1 sur 10 puissance 60, c'est-à-dire la précision qu’un archer doit exercer s’il voulait planter une flèche dans une cible de 1 centimètre carré, qui serait placée au bord de l’univers à 14 milliards d’années-lumières.

Le réglage du premier instant de l'Univers est d'une précision infinie

C'est en réalité une précision extrême, impossible.

La question est donc celle-ci : y a-t-il un principe créateur, quelque chose qui règle les choses dès le début ou est-ce le pur hasard ?

Cela ne peut pas être le hasard

Si on dit que c'est le pur hasard, la probabilité est tellement faible qu'il faut donc impérativement faire "l’hypothèse désespérée" qu’il y aurait nécessairement une infinité d’univers parallèles et que nous serions dans celui qui a tiré le gros lot. Une idée saugrenue ... qui a été créé seulement pour refuser l'évidence qu'il y a un Créateur ...

Et Dieu offre la beauté en prime ! ...

Il faut en plus rajouter à cette probabilité infinie une deuxième "chance" absolument improbable, qui est que l'Univers n'est pas seulement fonctionnel : il est également harmonieux et rempli de beauté, tout spécialement sur la terre où nous vivons alors que si on en restait au simple niveau du hasard, il n'y a aucune raison que cette harmonie existe de manière surnuméraire.   

Bref, ce réglage fin de l'Univers et également sa profonde harmonie nous parlent tous deux évidemment de Dieu ... 

Dans la vidéo ci-dessous, le physicien Trinh Xuan Thuan évoque cette question du réglage fin en répondant qu'il pense personnellement qu’il y a un principe créateur qui a réglé l'Univers, et il évoque spontanément ensuite cette question de l'harmonie et du sens :

« Quand je voyais au télescope par exemple toute cette harmonie, cette beauté, cette organisation, c’est difficile de croire que tout est hasard, que rien n’a de sens, que nous sommes là par hasard et que toute cette architecture cosmique est faite par hasard » (Trinh Xuan Thuan). 

 

Un astrophysicien démontre que Dieu existe