Louange mariale, repentir et déification (N. Nissiotis)

Louange mariale, repentir et déification (N. Nissiotis)

Dans la tradition orthodoxe orientale Marie est honorée et glorifiée pour son humilité avec une explosion d'expressions de louanges, hymnes et prières, qui constituent un trésor dans la littérature mondiale et qui font de la liturgie orthodoxe une louange et une action de grâce perpétuelles.

L'hymne acathiste pendant le carême, les quinze journées d'intercession durant la première partie d'août, la place centrale assignée à Marie à chaque réunion de culte de l'Église fait de la liturgie orthodoxe une vénération continue de la Théotokos, en tant qu'elle personnifie le réceptacle de la grâce pour tous les fidèles dans le processus du repentir et de la régénération. Mais dans tous ces actes solennels du culte, sont exaltés la faiblesse souffrante et l'obéissance humble.


Nikos Nissiotis

Théologien orthodoxe, observateur au concile Vatican II

[Cf. « concilium » 19 [1983] n° 8, 66-91]

G. Gharib e E. Toniolo (ed) Testi mariani del secondo Millennio.

I Autori orientali, Città nuova Roma 2008, p.812-831

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention