Aranzazu (Pays Basque)

Aranzazu (Pays Basque)

Le sanctuaire de Notre Dame d'Aranzazu est situé dans la municipalité d'Oñate en Guipuscoa/Guipuzkoa, dans le Pays basque (Espagne). Il se trouve à une altitude de 750 m, entouré de montagnes et de végétation.

Origine :

La Vierge y serait apparue en 1469. Depuis 1514, des religieux de l'ordre des Franciscains y résident.

Le nom du sanctuaire, du lieu et de la Vierge font référence à la légende de son apparition. En effet, le mot arantazu vient du basque "lieu d'épines" en référence à l'existence de nombreux arbustes épineux en cet endroit.

Esteban de Garibay, dans son ouvrage "Compendio historial de las Crónicas y universal historia de todos los Reynos de España" (1628), prétend que la Vierge serait apparue à une jeune fille nommée Maria de Datuxtegui. Dans ce même livre, il donne une autre version plus connue. Ce récit a été recueilli de la bouche même d'une personne, qui aurait connu un berger nommé Rodrigo de Balzategui. Ce berger aurait découvert une petite image de la Vierge avec son enfant dans ses bras, cachée dans une touffe d'épines, près d'une sonnaille. À sa vue, il se serait écrié :

Arantzan zu ? Dans les épines, toi ?

Illustres pèlerins... Ignace de Loyola :

Sur certains tronçons de la montée on peut voir l'ancienne chaussée qu'empruntaient les pèlerins. Cette route a notamment été suivie par Ignace de Loyola, pour aller voir celle qu'il considérait comme sa mère.

Art :

La statue de la vierge d'Aranzazu est taillée dans la pierre avec un profil gothique et un dessin simple. Dans la main droite elle tient une boule, symbolisant le monde, et dans la gauche, l’enfant Jésus, assis sur sa jambe. Elle mesure 36 cm et pèse 9 kg. Son visage est décrit comme celui d'une villageoise, paysanne, saine, au long cou et à la poitrine généreuse. L'enfant a un air byzantin et porte un fruit dans sa main gauche.

Ils sont représentés assis sur un tronc d'épines blanches avec une sonnaille à leurs côtés. [2]

Actualité :

La basilique, construite dans les années 1950, est une œuvre architecturale, sculpturale et artistique de grande importance dans laquelle ont travaillé d'éminents artistes de renommée internationale.

Aujourd'hui, les franciscains continuent d'accueillir les nombreux pèlerins.


Cf. fr.wikipedia.org/wiki/Sanctuaire_d%27Arantzazu. 15 Novembre 2009.


Françoise Breynaert

JE PARTICIPE !