Guadalupe : Notre Dame de Guadalupe

Guadalupe : Notre Dame de Guadalupe

Le sanctuaire est situé sur une colline à 650 mètres d’altitude dans la province de Caceres.

Une statue cachée retrouvée miraculeusement cinq siècles après :

Selon un récit légendaire, saint Grégoire le Grand (vers 540-607) avait donné à saint Léandre, archevêque de Séville, adversaire de l’arianisme, une statue de la Vierge.

Vers la fin du VIIe ou au début du VIIIe siècle, des prêtres cachèrent cette statue lors de l’invasion musulmane. Ils arrivent près d’une rivière dite Guadalupe et ils y trouvent de très hautes montagnes, ils y creusent une fosse en manière de tombe entourée de grosses pierres et y déposent l’image de Notre-Dame Marie, avec une clochette et une lettre qui expliquait comment cette image de Marie avait été envoyée de Rome à saint Léandre.

Après la reconquête de la région au XIIIe siècle, un vacher fait paître ses bêtes près du Guadalupe. Soudain, il s’aperçoit qu’une d’elles a disparu. Il part à sa recherche : il la retrouve morte, mais elle ressuscite. Au même instant, la « Vierge apparaît » et lui révèle la présence de la statue à cet endroit. [1]

Un pèlerinage régional draine des milliers de fidèles, dont Christophe Colomb :

En 1389, l’église érigée sur le lieu est confiée par le roi Jean Ier d’Aragon (1387-1395) aux moines hiéronymites qui rédigent le récit de l’apparition dans les années 1400-1440.

1492 voit deux évènements importants :

L'achèvement de la reconquête de la péninsule Ibérique par les rois catholiques

L'arrivée en Amérique de Christophe Colomb.

Christophe Colomb a donné le nom de Guadeloupe à l'île qu'il venait de découvrir, pour remercier la Vierge Marie de l'avoir sauvé d'une tempête. La célèbre statue de la Vierge qui s'y trouve devint un symbole puissant pour la christianisation d'une grande partie du Nouveau Monde.

Et ce sanctuaire populaire semble être à l’origine du nom de Guadalupe donné par les Espagnols au sanctuaire mexicain fondé sur le lieu de l’apparition de la Vierge Marie à l’Indien Juan Diego, le 12 décembre 1521, à Mexico. [1, 3, 4]

Art :

Le monastère est d'un intérêt exceptionnel parce qu'il illustre quatre siècles d'architecture religieuse espagnole. Au XVI° siècle, l’intérieur du sanctuaire fut décoré en employant beaucoup d’or provenant de l’Amérique récemment découverte. Michel Ange y fit un crucifix. L’importance artistique et l’affluence en ont fait un monument national en 1879, inscrit au patrimoine de l’Unesco en 1993.


[1] Patrick SBALCHIERO article « Guadalupe (Espagne) », dans : René LAURENTIN et Patrick SBALCHIERO, Dictionnaire encyclopédique des apparitions de la Vierge. Inventaire des origines à nos jours. Méthodologie, prosopopée, approche interdisciplinaire, Fayard, Paris 2007.

[2] Attilio GALLI, Madre della Chiesa dei Cinque continenti, Ed. Segno, Udine, 1997, p. 330-331.

[3] whc.unesco.org/fr/list/665

[4] eucharistiemisericor.free.fr/index.php

Françoise Breynaert

JE PARTICIPE !