Le scapulaire écarlate

Le scapulaire écarlate

Le 26 juillet 1846, Apolline Andriveau, Fille de la Charité, dit avoir vu ou cru voir

« Notre-Seigneur vêtu d'une longue robe rouge et d'un manteau bleu [...].

Il avait à sa main droite un scapulaire écarlate sur lequel il était représenté sur la Croix, entouré des instruments de la Passion [...].

A l'autre bout était l'image des Saints Cœurs de Jésus et de Marie, l'un entouré d'épines, l'autre percé d'une lance ; entre les deux cœurs était une croix qui s'élevait dessus [...] ».

Le pape Pie IX a autorisé la dévotion de ce scapulaire.


Patrick Sbalchiero, « TROYES », dans : René Laurentin et Patrick Sbalchiero, Dictionnaire encyclopédique des apparitions de la Vierge. Inventaire des origines à nos jours. Méthodologie, prosopopée, approche interdisciplinaire, Fayard, Paris 2007.