Mais Joseph est "de la maison et de la descendance de David" (Lc 2,4)

Joseph, Prince de la maison de David

On a beaucoup parlé de Joseph comme modèle d’homme, de père, d’époux, de travailleur, et on le reconnait comme l’homme de confiance du Père éternel, à qui il confie ses plus précieux trésors, mais il ne faut pas oublier sa noblesse et sa royauté. Joseph est appelé « Fils de David » par l’Ange du Seigneur (Mt 1,20), parce qu’il est « de la maison et de la lignée de David » (Lc 2,4). Il n’est pas seulement de la descendance de David, comme la Vierge Marie qui, selon la Tradition, est de David par son père Joachim et d’Aaron par sa mère, Anne : Joseph est présenté comme l’héritier légitime de la maison de David à qui le trône a été promis par Dieu pour l’éternité. Par Marie, Jésus descend de David « selon la chair » (Rm 1,3) et le sang de David coule dans ses veines selon les prophéties (1 Sa 18,2), mais c’est par Joseph et en lui succédant qu’il est proprement « Fils de David » et héritier de la promesse. Voilà pourquoi peut-être, tant que Joseph sera vivant, et qu’il sera toujours le prince légitime, Jésus restera à Nazareth. Ce n’est qu’après la mort de Joseph que Jésus lui succède et qu’il part sur les routes du monde pour être reconnu enfin comme le « Fils de David » attendu (Lc 18,38). Voilà aussi pourquoi peut-être, le « Tombeau du Juste » à Nazareth est tellement impressionnant : c’est bien un tombeau royal qui a été creusé dans la roche de cette petit bourgade de campagne …