Joseph, le dépositaire du mystère de Dieu

Joseph, le dépositaire du mystère de Dieu

À saint Joseph a été confié avant tout le mystère, le secret de l'Incarnation divine.

« Quelle est donc la valeur du secret qui est confié d'une si haute source !

Le secret a son origine dans la très Trinité, c'est le secret de Dieu caché dans les profondeurs de la divinité, de la Trinité, dans les infinis, dans les mystères impénétrables du Père, du Fils et de l'Esprit Saint : c'est le mystère, le secret de l'incarnation divine, de la rédemption qui se révèle à l'homme, vraiment on ne peut pas aller plus haut.

Nous sommes dans l'ordre de la rédemption, de l'incarnation, dans l'ordre de l'union hypostatique, de l'union personnelle de Dieu avec l'homme !

C'est là que le signe de Dieu nous invite à considérer l'humble et grand saint, c'est à cet instant qu'il explique les rapports entre saint Joseph et tous les grands prophètes et tous les autres grands saints, même ceux qui ont eu une charge publique comme les apôtres : aucun autre honneur ne peut dépasser celui d'avoir reçu la révélation de l'union hypostatique du Verbe divin. »

(Pie XI, le 19 mars 1935)

A cela correspond la mission de saint Joseph :

« Cette mission unique, grandiose, la mission de garder le Fils de Dieu, le Roi du monde, la mission de coopérer, unique appelé à participer à la conscience du grand mystère caché pendant les siècles, à l'incarnation divine et au salut du genre humain. »

(Pie XI, le 19 mars 1928)


Jean Paul II consacre un chapitre entier à saint Joseph, considéré "comme le dépositaire du mystère de Dieu" (Redemptoris Custos 4-16).

Le rôle de saint Joseph étant "ministériel", la reconnaissance de son importance dans l'histoire du salut dépend de la mesure dans laquelle on fait coïncider le mystère de l'incarnation avec celui de la rédemption et de la mesure dans laquelle on comprend la réalité de l'humanité du Christ, instrument efficace de la divinité pour la sanctification des hommes.

L'humanité du Christ parcourt, pour la purifier et la sanctifier, toute « la voie » de l'homme qui passe à travers le couple, le mariage, la famille, la maternité, la paternité, inconcevables sans saint Joseph.

La paternité de saint Joseph s'exerce finalement à travers des gestes concrets comme :

- l'accueil de la conception,

- l'inscription de Jésus au registre d'état civil,

- l'imposition du nom, la circoncision,

- la présentation au temple,

- la protection, la subsistance,

- l'éducation, le travail.


Extraits de : T.STRAMARE, o.s.j. Gesù lo chiamò Padre, libreria editrice vaticana 00120 Città del vaticano, p. 52-55

T. Stramare

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention