Je vous salue Joseph (selon les apparitions d'Itapiranga)

Les apparitions d'Itapiranga ont commencé le 2 mai 1994 et l'évêque du lieu en a reconnu le caractère surnaturel le 31 mai 2009 (solennité de la Pentecôte). 

Le 7 janvier 2008, Jésus apparaît à Edson et lui enseigne cette prière :

Je vous salue Joseph, Fils de David
homme juste et virginal, la sagesse est avec vous.
Vous êtes béni entre tous les hommes 
et Jésus, le fruit de votre fidèle épouse Marie, est béni.
Saint Joseph, père digne, protecteur de Jésus-Christ et de l'Eglise
priez pour nous pécheurs, 
obtenez-nous la sagesse divine de Dieu, 
et secourez-nous à l'heure de notre mort.
Amen[1]

Témoignage d'Edson :

Tandis que je récitais cette prière, Saint Joseph m'est apparu. Il était très beau et m'a montré son Cœur Chaste. Tout en me regardant avec un magnifique sourire, il me confia le message suivant :

« Fais connaître cette prière à toutes les personnes. Grâce à cette prière enseignée par le Seigneur, Mon nom sera plus connu et aimé. Tous ceux qui la réciteront M'adresseront ainsi un grand remerciement. Cette prière attirera de nombreuses grâces du Ciel. Par ce moyen, Mon Cœur sera aimé et honoré, et j'accorderai beaucoup de grâces aux pécheurs qui ont besoin de l'aide divine. Il est important que cette prière soit connue de tous. Elle doit parcourir le monde et beaucoup recevront ainsi la bénédiction de Dieu. Ceci est la volonté très de Dieu ! » [2]

En prononçant ces mots, saint Joseph m'a béni et, de son Cœur, sortaient des rayons de couleur dorées qui m'enveloppaient, laissant entrer dans mon cœur une joie et une paix indescriptibles. Je le sentais comme entièrement immergé dans la présence de Dieu et j'ai compris beaucoup de choses qui m'ont été révélées sur le sens de cette dévotion ainsi que sur ma mission[3]

Bref commentaire :

1) Cette prière ne décalque pas le commencement du "Je vous salue Marie" qui est directement tiré de l'Evangile selon saint Luc, notamment la parole « pleine de grâce » (Lc 1, 28) qui a un sens très particulier et unique, concernant Marie.

2) Joseph est décrit comme "juste" comme dans l'Evangile de Matthieu (Mt 1, 19). Joseph est "virginal", et il est uni à la "sagesse divine", c'est un accent particulier à la révélation d'Itapiranga. Joseph est "protecteur de Jésus-Christ et de la Eglise", comme l'avait dit Pie IX, en 1889, quand il avait nommé saint Joseph "Patron de l'Eglise".

3) Les paroles décrivent Joseph comme un homme uni à Jésus dont il est "le père digne", et à Marie sa "fidèle épouse". Il est donc opportun de rapprocher cette prière de la vision qu'a reçu Edson le soit du 25 décembre 1996, une vision de la famille avec les trois Sacrés Cœurs en communication : « La Croix et le 'M' gravé dans le Cœur de Saint Joseph signifiait qu'Il aimait et imitait Jésus et Marie de tout Son cœur, en profondeur. [...] Lors de cette vision céleste, je voyais les rayons lumineux qui sortaient des Cœurs de l'Enfant Jésus et de Marie, et se dirigeaient vers le Cœur de Saint Joseph. De Son cœur, sortaient d'autres rayons qui, eux, se déversaient sur le monde.»[4] 

[1] Olivier ALBERICI, Fabrice KEDINGER., Les apparitions de la Reine du Rosaire et de la Paix à Itapiranga (Brésil). Editions l'Appel du ciel, 2012, p. 36
[2] Olivier ALBERICI, Fabrice KEDINGER.,Ibid., p. 36
[3] Olivier ALBERICI, Fabrice KEDINGER., Ibid., p. 37 
[4] Olivier ALBERICI, Fabrice KEDINGER., Ibid., p. 31

Lire plus sur les apparitions d'Itapiranga