Qui sommes nous ?

17.12.2013

Les 19 et 20 septembre 2013, le P. Leszek est venu à Paris nous présenter le magnifique travail qu'il a poursuivi pour préparer la réalisation du centre marial qui s'étendra sur 15 ha environ à 2 km du lieu historique des apparitions de Kibeho. Le projet architectural est à présent pour l'essentiel finalisé. Cette réalisation pourrait bien constituer un magnifique canal de grâces pour aider à faire connaître, aimer et servir Marie, « Mère du Verbe ».

L'importance primordiale du sanctuaire de Notre-Dame de Kibeho tient en partie au fait qu'il est l'unique lieu d'apparition mariale en Afrique officiellement reconnu par l'Église catholique. Entre 1981 et 1989 la Vierge Marie y est apparue à quelques jeunes filles dans un collège catholique. Son message est un appel urgent à la pénitence et à la conversion. Elle encourage à aimer Dieu et notre prochain, souligne le rôle rédempteur de la souffrance, la nécessité de prier avec sincérité et l'importance du chapelet des Sept Douleurs de Notre Dame. À cette occasion, la Vierge avait prédit sans équivoque le terrible génocide survenu en 1994 au Rwanda, le pays le plus petit et paradoxalement le plus peuplé d'Afrique, dont 1/8 des habitants furent massacrés et 2 millions déplacés. Les messages de la Vierge ont évoqué aussi la menace d'un châtiment provoqué par l'immoralité et la venue insidieuse de l'apostasie.

C'est sous le vocable de « mère du Verbe » qu'elle est honorée en ce sanctuaire, selon son propre vœu. Les messages de la Vierge s'adressent au monde entier et font écho à de nombreuses autres apparitions célèbres de notre temps. Et puis surtout, ces apparitions ont été reconnues le 29 juin 2001 par  l'évêque de Gikongoro, Monseigneur Misago (†2012), pour l'Église universelle.

Selon les prévisions, et avec l'aide de Dieu, cette nouvelle cité mariale devrait ouvrir ses portes dès septembre 2015.

                                                                                      P. Leszek Czelusniak
Directeur du centre de formation mariale de Kibeho