Marie et les relations entre musulmans et chrétiens

Marie et les relations entre musulmans et chrétiens

L'appel à la Vierge Marie ne peut pas servir pour maintenir et aggraver les divisions religieuses. Il doit servir de pont pour le dialogue et la communion.

La Vierge Marie a apporté le réconfort aux chrétiens dans les pays soumis aux conquêtes musulmanes.

En invoquant Marie, les chrétiens ont trouvé une énergie nouvelle pour une bataille territoriale ou pour perséverer dans leur identité chrétienne. En témoignent les sanctuaires de Sinj et de Marie Bitrica en Croatie, l'origine de la mémoire liturgique de Notre Dame du Rosaire, etc.

La mémoire des crimes pendant les guerres, parfois aussi au nom de la mère du Christ, suscite aujourd'hui des sentiments de douleur et de refus, la demande de pardon et la réparation. Cependant, il faut savoir apprécier aussi la capacité qu'eut l'invocation de la Vierge pour contenir la violence dans un contexte historique plein de contradictions.

On observe aussi toute l'infinie délicatesse de la Vierge Marie envers les musulmans eux-mêmes,

L'un d'entre eux a la vie sauve par son intervention.

Un autre offre un terrain à la « reine du ciel » (Lourdes).

Un blessé se reconnaît guéri par Marie (Amman).

Une communauté musulmane du Mozambique demande à Notre Dame de Fatima de bénir la cité.
Récemment, des foules entières, près du Caire (Zeitun, Egypte) la voient apparaître, un rameau d'olivier à la main, en signe de paix... A Béchouate, au Liban, sa présence sécurisante facilite la cohabitation des confessions religieuses.

Ce sont toutes ces histoires, riches et surprenantes, que nous vous proposons de découvrir.

F. Breynaert

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention