Assomption, humilité et intercession de Marie (St Ambroise d'Aupert †778)

Assomption, humilité et intercession de Marie (St Ambroise d'Aupert †778)

Saint Ambroise Autpert, fut moine à l'abbaye bénédictine de Saint Vincent (San Vincenzo al Volturno) en Italie. Les monastères byzantins étaient alors nombreux dans l'Italie méridionale, et cela lui permit de connaître la tradition des pères de l'Eglise d'Orient.

Cette homélie pour l'Assomption offre le témoignage de l'importance que cette fête avait déjà., dans l'Italie du VIII° siècle.

Saint Ambroise d'Autpert y explique le secret de la grandeur de Marie : son humilité et sa maternité divine.

Saint Ambroise d'Autpert prend les images "porte du paradis", échelle céleste". Dans la gloire céleste, Marie intercède pour nous.

« S'est levé un jour glorieux, plein de splendeur, dans lequel nous croyons que la Vierge Marie est montée de ce monde au ciel.

C'est pourquoi toute la terre, illuminée par la disparition d'une Vierge si excellente, avec une grande exultation entonne l'hymne de louange [...].

Ô bienheureuse Marie, très digne de toute louange ; ô glorieuse génitrice ; Ô sublime accouchée, à ton sein s'est agrippé le Créateur du ciel et de la terre...

Si je t'appelle ciel, tu es plus élevée ;

si je te dis mère des peuples, tu es supérieure ;

si je te définie forme de Dieu, tu en es digne [...].

Ô humilité vraiment glorieuse de Marie !

Je le répète : elle est devenue la porte du Paradis et l'échelle qui conduit au ciel.

De façon certaine l'humilité de Marie s'est transformée en une échelle céleste, par le moyen de laquelle Dieu est descendu sur la terre [...].

C'est pourquoi, frères très aimés, avec toute l'ardeur de l'âme, confions-nous à l'intercession de la bienheureuse Vierge


Saint Ambroise d'Autpert

De Assumptione sanctae Mariae ; PL 39, 2130-2134