L’Assomption de Marie (St Germain de C. †733)

L’Assomption de Marie (St Germain de C. †733)

La constitution apostolique Munificentissimus Deus définissant le dogme de l'Assomption cite saint Germain de Constantinople parmi les témoins de la tradition de l'Église.

Saint Germain tient pour certain que Marie est montée au ciel non seulement avec l'âme, mais aussi avec le corps, parce qu'il y avait des raisons fortes qu'ils exigeaient :

1. Il considère l'Assomption de Marie comme un privilège que Jésus lui a accordée au regard de la dette qu'il avait d'une certaine façon envers sa Mère pour toutes les choses qu'il avait reçues par elle pendant sa vie sur la terre.

Saint Germain met sur les lèvres de Jésus ces mots:

« Viens de bon grès auprès de celui qui fut engendré de toi.

Par un devoir filial, je veux te réjouir, je veux te payer le domicile dans ton sein maternel, le sou de l'allaitement, la rétribution de l'éducation, je veux donner la certitude à ton cœur.

O Mère, toi qui m'as eu comme fils unique, choisis plutôt d'habiter avec moi. » [1]

2. Une autre raison est donnée par la pureté totale et l'intégrité de Marie.

3. Une autre raison est le rôle d'intercession et de médiation en notre faveur que la Vierge est appelée à assumer devant son Fils.


[1] St Germain de C. Homilia in Dormitionem III, PG 98,361 C.


Luigi Gambero

Lire plus sur St Germain de Constantinople

JE PARTICIPE !