Saint Etienne, premier martyr.

Saint Etienne, premier martyr.

Chaque année, le lendemain du Noël du Seigneur, la liturgie nous fait célébrer la fête de saint Etienne, diacre et premier martyr. Le livre des Actes des Apôtres nous le présente comme un homme rempli de grâce et de l'Esprit Saint (cf. Ac 6, 8-10 ; 7, 55) [...]

Saint Etienne est un modèle pour tous ceux qui veulent se mettre au service de la nouvelle Evangélisation. Il montre que la nouveauté de l'annonce ne dépend pas en premier lieu de l'usage de méthodes ou de techniques originales, qui ont certes leur utilité mais consiste à être rempli de l'Esprit Saint et à se laisser guider par Lui.

La nouveauté de l'annonce se trouve dans la profondeur de l'immersion dans le mystère du Christ, de l'assimilation de sa parole et de sa présence dans l'Eucharistie, de sorte que Jésus vivant lui-même puisse parler et agir chez celui qu'il envoie. Au fond, l'évangélisateur devient capable de porter le Christ aux autres de manière efficace quand il vit du Christ, quand la nouveauté de l'évangile se manifeste dans sa vie.

Prions la Vierge Marie* afin qu'en cette Année de la foi l'Eglise voie se multiplier les hommes et les femmes qui, comme saint Etienne, savent donner un témoignage convaincu et courageux du Seigneur Jésus.


Benoît XVI, angélus du 26 décembre 2012 (extrait)

* Marie a vécu de manière très excellente les qualités d'Etienne, son union à l'Esprit Saint et sa capacité à porter le Christ. Pour cette raison, nous la prions volontiers quand nous fêtons saint Etienne, le 26 décembre.