L'environnement et l'agriculture, Marie, Joseph

L'agriculture et l'environnement, Marie et Joseph

9 Avec vous est la Sagesse qui connaît vos oeuvres, qui était là quand vous faisiez l'univers, et qui sait ce qui est agréable à vos yeux, et ce qui est juste selon vos commandements.

10 Envoyez-la de vos cieux très saints, envoyez-la du trône de votre gloire, afin qu'elle m'assiste dans mes labeurs, et que je connaisse ce qui vous est agréable.

11 Car elle connaît et comprend toutes choses, et elle me conduira avec prudence dans mes oeuvres, et me gardera par sa gloire.

(Sagesse 9, 9-11)

  • La Vierge Marie est honorée par plusieurs fêtes liturgiques typiquement agricoles. Etant donné que la liturgie est une règle pour la foi, grande est l'importance du thème que nous voulons aborder.

  • Les saints des siècles passés regardaient le cosmos en relation avec le Seigneur et sa mère : le Christ "récapitule" l'histoire et le cosmos. Marie immaculée fait en quelque sorte "réussir" toute la création et en fait une bénédiction.

  • Le pape François, dès le premier jour de son pontificat, a abordé ce thème :

« Joseph est "gardien", parce qu'il sait écouter Dieu, il se laisse guider par sa volonté, et justement pour cela il est encore plus sensible aux personnes qui lui sont confiées, il sait lire avec réalisme les événements, il est attentif à ce qui l'entoure, et il sait prendre les décisions les plus sages. En lui, chers amis, nous voyons comment on répond à la vocation de Dieu, avec disponibilité, avec promptitude, mais nous voyons aussi quel est le centre de la vocation chrétienne : le Christ ! Nous gardons le Christ dans notre vie, pour garder les autres, pour garder la création ! »

(Pape François, homélie du 19 mars 2013, messe d'intronisation)

  • A la suite des papes précédents, Jean-Paul II avait déjà transmis une parole forte dans certains sanctuaires mariaux en zone rurale, et il avait encouragé une saine écologie.

  • Récemment en Occident, se sont formés des mouvements de paysans ou des mouvements de citadins qui reviennent à l'agriculture, avec une spiritualité très forte, sous le signe de la liturgie et de l'Alliance avec Dieu le Père, notre Créateur.

  • Des scientifiques se rapprochent des hommes de la terre pour une recherche plus féconde, et plus respectueuse...

  • Une artiste chrétienne écrit :

« Nous avons été créés dans un souffle qui laisse libre à jamais, et cette tendresse embrasse tout l'univers. »[1]

« Combien il nous faut aimer Dieu en plénitude ! Aimer ce qu'il a voulu faire : sauver le monde, sauver sa création pour que l'homme puisse communiquer avec la bonté des choses, mais surtout pour qu'il puisse communiquer avec Lui, avec la vie trois fois du Dieu immortel. » [2]

  • Satan veut rendre l'homme égoïste pour qu'il se sépare de la création, qu'il se coupe de l'être et de la vie. Satan veut détruire la création et tout ce par quoi Dieu s'exprime. Mais dans le fond, Satan ne sait pas ce qu'est la vie.

La Vierge Marie sait ce qu'est la vie, elle est l'Immaculée qui aime Dieu sans ralentissement, elle conçoit de l'Esprit Saint, le souffle divin et vivifiant.

Elle est la Vierge qui enfante Dieu, elle est la mère de celui qui est la Vie, et la mère des vivants.


Source : les articles donnés dans ce chapitre.

[1] Françoise Burtz, L'Appel infini, Lettres à Andrée, éditions Anne Sigier, 2006. Lettre 7, p. 31

[2] Françoise Burtz, Ibid., Lettre 24, p. 85


Introduction Françoise Breynaert