Fêtes agricoles et mariales de l'Eglise syro-occidentale

15 janvier, le 15 mai, 15 juin, 15 août, fêtes agricoles et mariales (rite chaldéen)

L'Église syro-occidentale commémore 4 fêtes mariales et agricoles : le 15 janvier, le 15 mai, 15 juin, 15 août.

La fête du 15 janvier célèbre "Notre Dame des semences."

L'office est celui des grandes fêtes.

Marie est comparée à "un champ béni dans lequel grandit l'épi des bénédictions qui rassasia le monde affamé."

En elle,

L'arbre de vie a germé et son fruit donne la vie aux hommes.

On lit aussi :

Le Verbe du Père fut planté dans le champ virginal de Marie et, comme un épi splendide, il germa dans son sein sans le concours d'agriculteur.

Il devint la nourriture du monde entier à laquelle il manquait un pain spirituel.

La fête du 15 mai célèbre "Notre Dame des épis."

L'office de la fête développe des idées semblables à ceux de la fête précédente, avec une référence spéciale à l'eucharistie. Marie y est souvent comparée à un champ qui porta Jésus, l'Épi céleste, l'Épi du bonheur et de la vie, le Pain de la vie qui rassasia les affamés mortels : on pourrait parler d'une vraie fête à la fois mariale et eucharistique.

La fête du 15 juin commémore la dédicace de la première église sous le nom de Marie.

Les calendriers syriens ne déterminent pas celle église, mais le calendrier copte l'identifie avec la celle d'Atrib.

La fête du 15 août célèbre Notre Dame protectrice des vignobles, ou aussi du raisin:

La date choisie la fait confluer dans la fête de la Dormition.

Les textes de l'office exaltent Marie comparée à une "vigne haute et sans tache qui donna au monde la grappe divine dont le vin vivifia le monde."


Georges Gharib.

Pontificia facoltà teologica "Marianum", Rome, 2001