La consécration ou acte d'abandon

Une volonté de Dieu et une disposition gratuite

En parlant de "disposition purement gratuite", le concile rappelle

- l'absolue liberté de Dieu, sa transcendance par rapport à toutes ses oeuvres,

et en même temps

- sa fidélité, cette fidélité à l'Alliance qui donne à toute l'économie du salut sa consistance et sa cohérence.

C'est pourquoi, Marie n'est pas pour nous une nécessité en soi, mais une nécessité qui découle de la volonté de Dieu :

« Toute influence salutaire de la part de la Bienheureuse Vierge sur les hommes a sa source dans une disposition purement gratuite de Dieu: elle ne naît pas d'une nécessité objective, mais découle de la surabondance des mérites du Christ; elle s'appuie sur sa médiation dont elle dépend en tout. »

(Vatican II, Lumen gentium 60)

Cette volonté de Dieu s'est exprimée en particulier au calvaire, lorsque Jésus dit au disciple "voici ta mère" (Jn 19, 25-27).

C'est pourquoi les Pasteurs de l'Eglise ont, de tout temps, proposé à tous les baptisés un chemin de dévotion (ou de consécration) personnelle et communautaire à Marie, afin de grandir dans la vie intérieure avec le Christ.

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention