Un Messie roi ou prêtre ?

Un Messie roi ou prêtre ?

L'histoire de la royauté en Israël est une histoire en mouvement, une progression lente, parfois difficile. Parfois elle préfigure le Christ, et parfois elle montre des dissemblances avec ce que sera le Christ.

L'Evangile est surprenant : Jésus fuit les foules qui veulent le faire roi (Jn 6). Et pourtant, l'écriteau au calvaire indique qu'il est roi. Pourquoi ?

Les articles de ce chapitre vont vous permettre de lire des textes importants de l'Ancien Testament, et de comprendre que Jésus opère un choix et une clarification dans les attentes messianiques.

En résumé, ce chapitre va expliquer comment :

  • Jésus a contrarié l’attente d’un messie roi guerrier de la prophétie de Balaam (Nb 24, 17-18). L'épée de Jésus est sa parole qui opère un discernement, un jugement (Apocalypse).

  • Jésus a confirmé l’attente d’un messie roi pacifique de la prophétie de Jacob (Gn 49, 10-12) ou encore Psaume 19 (20).

  • Jésus a opté pour la notion de messie personnel de 1 Chr 17, 1-15, clarifiant la prophétie le 2 Sam 7 où il n'était pas clair si Nathan parlait de la maisonnée de David où d'un descendant précis.

  • Jésus a opté pour la figure du roi pacifique de Za 9, 9.

Jésus attend qu’il soit clair pour tous que lui, le "messie royal" n’est pas guerrier, qu'il n’a pas les préoccupations territoriales et politiques qui mobilisaient ses contemporains et que son gouvernement est universel et spirituel. Or tout cela ne sera clair que dans le mystère pascal.

Alors, les prophéties concernant un messie roi seront largement reprises et clairement montrées comme étant accomplies dans le Christ.


Voir la bibliographie des articles donnés dans ce chapitre.

Françoise Breynaert