La parabole des vignerons homicides (Mt 21 // Mc 11 et Lc 20)

La Parabole des vignerons homicides

Nous donnons le texte de Matthieu 21, 33-40. Il a un parallèle en Marc 11, 27-33 et Luc 20, 1-8.

Jésus s'adresse aux grands prêtres et aux anciens du peuple et leur dit une parabole où il se compare non pas aux serviteurs, mais au fils unique.

La parabole indique aussi que les vignerons homicides savent qu'il tuent le fils unique, Jésus, le Fils de Dieu, qui déclarait : «Tout m'a été remis par mon Père, et nul ne connaît le Fils si ce n'est le Père, et nul ne connaît le Père si ce n'est le Fils, et celui à qui le Fils veut bien le révéler. » (Matthieu 11, 27 // Luc 10, 21-22)

« Ecoutez une autre parabole. Un homme était propriétaire, et il planta une vigne; il l'entoura d'une clôture, y creusa un pressoir et y bâtit une tour; puis il la loua à des vignerons et partit en voyage. Quand approcha le moment des fruits, il envoya ses serviteurs aux vignerons pour en recevoir les fruits.

Mais les vignerons se saisirent de ses serviteurs, battirent l'un, tuèrent l'autre, en lapidèrent un troisième. De nouveau il envoya d'autres serviteurs, plus nombreux que les premiers, et ils les traitèrent de même.

Finalement il leur envoya son fils, en se disant: Ils respecteront mon fils.

Mais les vignerons, en voyant le fils, se dirent par-devers eux: Celui-ci est l'héritier: venez! tuons-le, que nous ayons son héritage. Et, le saisissant, ils le jetèrent hors de la vigne et le tuèrent. Lors donc que viendra le maître de la vigne, que fera-t-il à ces vignerons-là? »

(Mt 21, 33-40)

JE PARTICIPE !