Ap 12,2 : Dans les douleurs de l'enfantement

Dans les douleurs de l'enfantement

« Elle est enceinte et crie dans les douleurs et le travail de l’enfantement. »

(Ap 12, 2)

Cette description d’une femme qui accouche dans les douleurs et de son fils enlevé dans la gloire du ciel, trouve un parallèle en Jn 16, 20-22 :

« La femme sur le point d’accoucher s’attriste parce que son heure est venue ; mais lorsqu’elle a donné le jour à l’enfant, elle ne se souvient plus des douleurs, dans la joie qu’un homme soit venu au monde. Vous aussi, maintenant vous voilà tristes ; mais je vous verrai de nouveau et votre cœur sera dans la joie, et votre joie, nul ne vous l’enlèvera. »

(Jn 16.20-22)

Dans le tourment de l’accouchement s’exprime le dur itinéraire de foi accompli par la communauté des disciples pour accepter un messie souffrant, un Agneau immolé.


Dans l’Evangile, la femme représente donc les disciples, et, parmi eux, la mère de Jésus se situe dignement : en effet, elle a accueilli en son fils le Messie tel que Dieu le lui proposait, et elle a vécu exemplairement le drame du Christ crucifié, comme l’Evangile nous le montre.


La femme représente surtout Marie car à cette heure douloureuse, Jésus révèle à Marie sa maternité spirituelle envers le disciple bien-aimé (Jn 19, 25-27). Marie est de façon éminente la femme de l’Apocalypse qui enfante dans la douleur et qui devient aussi la mère de ceux qui vivent les commandements divins et rendent témoignage à Jésus (Ap 12, 17).


- cf. A.Serra, “Bibbia”, Nuovo dizionario di mariologia, a cura di De Fiores, San Paolo, Turino 1986, p.265-272,

- Cf. F. BREYNAERT, A l'écoute de Marie, tome II, préface Mgr Rey, Brive 2007, p. 226-239

Père Serra

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention