Le jugement dernier selon l’Apocalypse de Jean

Le jugement dernier selon l’Apocalypse de Jean

Le Christ encourage et promet la récompense aux chrétiens fidèles.

« Au vainqueur, je ferai manger de l'arbre de vie placé dans le Paradis de Dieu. » (Ap 2, 7)

« Le vainqueur n'a rien à craindre de la seconde mort. » (Ap 2, 11)

« Au vainqueur, je donnerai de la manne cachée et je lui donnerai aussi un caillou blanc, un caillou portant gravé un nom nouveau que nul ne connaît, hormis celui qui le reçoit. » (Ap 2, 17)

« Le vainqueur, celui qui restera fidèle à mon service jusqu'à la fin, je lui donnerai pouvoir sur les nations. » (Ap 2, 26)

« Le vainqueur sera donc revêtu de blanc; et son nom, je ne l'effacerai pas du livre de vie, mais j'en répondrai devant mon Père et devant ses Anges. » (Ap 3, 5)

« Le vainqueur, je lui donnerai de siéger avec moi sur mon trône, comme moi-même, après ma victoire, j'ai siégé avec mon Père sur son trône. » (Ap 3, 21)

Des fléaux et des luttes terribles précèderont le retour du Christ.

L'Apocalypse annonce des fléaux, par exemple, la peste et la faim (Ap 6), le feu du ciel (Ap 8), l'ouverture de l'abîme et une fumée (Ap 9), et malgré cela les hommes ne renonceront pas au mal. Ces fléaux sont décrits comme les plaies d'Egypte au temps de l'Exode, et l'Apocalypse reprend d'autres éléments de l'Exode biblique (la mer, l'Agneau, le cantique de Moïse).

Ces fléaux annoncent donc un Exode, c'est-à-dire un passage.

Le « dragon » (Satan) va combattre les fils de la femme, c'est-à-dire les chrétiens (Ap 12, 17), et il va jusqu'à transmettre son pouvoir à la « bête », c'est-à-dire aux pouvoirs politiques terrestres, pour persécuter les chrétiens (Ap 13).

Finalement, tous les pouvoirs occultes, toutes les puissances du mal vont tomber (Ap 14-19).

Le jugement final, le ciel (la terre nouvelle, le ciel nouveau, la Jérusalem nouvelle), ou l'enfer (l'étang de feu.)

Chacun sera jugé selon ses œuvres, les uns sont inscrits dans le "livre de vie", les autres iront dans "l'étang de feu", qui est "la seconde mort".

« Chacun fut jugé selon ses oeuvres. Alors la Mort et l'Hadès furent jetés dans l'étang de feu -- c'est la seconde mort cet étang de feu -- et celui qui ne se trouva pas inscrit dans le livre de vie, on le jeta dans l'étang de feu. »

(Ap 20, 13-15)

« Puis je vis un ciel nouveau, une terre nouvelle -- car le premier ciel et la première terre ont disparu, et de mer, il n'y en a plus.

Et je vis la Cité , Jérusalem nouvelle, qui descendait du ciel, de chez Dieu; elle s'est faite belle, comme une jeune mariée parée pour son époux. J'entendis alors une voix clamer, du trône: "Voici la demeure de Dieu avec les hommes. Il aura sa demeure avec eux; ils seront son peuple, et lui, Dieu-avec-eux, sera leur Dieu. Il essuiera toute larme de leurs yeux: de mort, il n'y en aura plus; de pleur, de cri et de peine, il n'y en aura plus, car l'ancien monde s'en est allé." Alors, Celui qui siège sur le trône déclara: "Voici, je fais l'univers nouveau."

Puis il ajouta: "Ecris: Ces paroles sont certaines et vraies."

"C'en est fait, me dit-il encore, je suis l'Alpha et l'Oméga, le Principe et la Fin; celui qui a soif, moi, je lui donnerai de la source de vie, gratuitement. Telle sera la part du vainqueur; et je serai son Dieu, et lui sera mon fils.

Mais les lâches, les renégats, les dépravés, les assassins, les impurs, les sorciers, les idolâtres, bref, tous les hommes de mensonge, leur lot se trouve dans l'étang brûlant de feu et de soufre: c'est la seconde mort." »

(Ap 21, 1-8)


Françoise Breynaert

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention