La dévotion à Jésus dans les Actes des apôtres

La dévotion à Jésus dans les Actes des apôtres

Dans le livre des Actes des apôtres,

- Jésus est appelé « le Juste » (Actes 3, 14 ; 22,14).

- Jésus est appelé « le serviteur » (Actes 3, 13. 26 ; 4, 27.30). Dans l'Ancien Testament, David était lui aussi désigné comme « serviteur » de Dieu (1 Sam 23, 11) ; et le livre d'Isaïe parle d'un mystérieux serviteur, souffrant et exalté (Is 42-53).

- Jésus est désigné comme le prophète comme Moïse, qui, selon le livre du Deutéronome, devait venir (Dt 18, 15-18) : Ac 3, 22 (discours de Pierre) et Actes 7, 37 (discours d'Etienne). (Il est bon de relire à ce sujet l'évangile de Luc, et tous les évangiles).

- Jésus est présenté comme celui qui a des droits sur le Temple. Les apôtres se rencontrent au temple, y compris les Galiléens, comme Pierre, Jean et Jacques, ils prirent la peine de constituer un groupe à Jérusalem : ils utilisent le temple comme lieu d'enseignement (Ac 3, 11-26 ; 5, 20-21. 42) parce qu'ils annoncent Jésus comme le Messie d'Israël, l'héritier de David, et ce Messie « avait des droits sur le Temple »[1]. Ce qui n'empêche pas les disciples juifs de garder les pratiques juives (Ac 21, 17-26).

- Jésus est appelé Seigneur, c'est le titre le plus fréquent, c'est le titre qui restera par la suite, par exemple :

Après la résurrection, les disciples interrogent Jésus : « "Seigneur, est-ce maintenant le temps où tu vas restaurer la royauté en Israël ?" Il leur répondit : "Il ne vous appartient pas de connaître les temps et moments que le Père a fixés de sa seule autorité. » (Actes 1, 6-7)

Sur le chemin de Damas, Saul interroge celui qui lui apparaît : « "Qui es-tu, Seigneur?" Demanda-t-il. Et lui: "Je suis Jésus que tu persécutes. » (Actes 9, 5).

Les disciples célèbrent « le culte du Seigneur » (Actes 13, 2) ; ils « enseignaient et annonçaient la Bonne Nouvelle, la parole du Seigneur. » (Actes 15, 34) Etc....

Nous sommes habitués à ce titre de Jésus, mais n'oublions pas combien il fut d'abord étonnant : c'est le nom de Dieu (en hébreu, Adonaï ; en grec Kyrios, Seigneur), l'Ancien Testament dit par exemple : « Et le peuple suppliait le Seigneur [Kyrios] Très-Haut. » (Si 50, 19). « YHWH mon Seigneur [Kyrios], force de mon salut. » (Ps 140, 8), etc.


[1] Cf. Larry W. Hurtado, Le Seigneur Jésus Christ, La dévotion envers Jésus aux premiers temps du christianisme. Cerf, Paris 2009, p. 204-205


Synthèse Françoise Breynaert

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention