La légion de Marie forme des saints et des apôtres

La légion de Marie forme des saints et des apôtres

Lors des récentes rencontres du Concilium, nous avons parlé des deux thèmes vraiment majeurs du Concile Vatican II, qui sont aussi les piliers centraux de la Légion de Marie : l'appel universel à être saints, ainsi que l'appel universel à être apôtres.

La Légion de Marie est une école fondée par Marie par l'intermédiaire de Frank Duff pour faire des saints et forger des apôtres, et vous ne pouvez pas être l'un sans l'autre.

Aujourd'hui, j'aimerais parler brièvement d'une question absolument cardinale pour les légionnaires -actifs et auxiliaires- à savoir le rôle que joue Marie dans notre appel à être saints. [...]

Mais d'abord, qu'est-ce que la sainteté?

C'est une relation habituelle de foi, d'espérance et d'amour avec Jésus-Christ, le Fils éternel de Dieu et le Fils de Marie. Et grâce à cette relation avec Notre Seigneur, nous sommes habilités à vivre la vie de la Trinité. La sainteté est la vie de la grâce sanctifiante, c'est-à-dire un partage créé dans la vie intérieure du Père, du Fils et du Saint-Esprit.

Le cardinal Newman, un des auteurs favoris des légionnaires, dit que la grâce est tout simplement la vie de la gloire vécue en exil.

Il n'y a pas de différence substantielle entre la vie de grâce vécue ici sur terre et notre vie avec Dieu au Ciel. La seule différence se trouve dans le mode ou la façon dont nous vivons la vie de la Trinité. Ici-bas sur terre, nous vivons la vie infuse de la Trinité par la foi, ultimement la foi pure, et dans l'autre vie par sa vision immédiate.

Quelle est la place de Marie dans tout ceci?

bien! Si la sainteté est notre vie dans le Christ, alors Marie est essentielle parce que c'est elle qui nous donne Jésus. Selon l'éternel décret de Dieu, Jésus et Marie sont inséparables. Vous ne pouvez pas avoir l'un sans l'autre.

Frank Duff l'explique bien:

" Nous devons comprendre sa place réelle, qui consiste à se tenir à côté de Notre Seigneur dans toutes ses actions. Il n'agit pas sans elle. Elle dépend évidemment de Lui parce que créature. Mais nous devons les regarder tous les deux comme une paire. Ils ont achevé ensemble la rédemption de l'humanité et ils dispensent ensemble cette rédemption. Nous ne devons jamais L'oublier quand nous pensons à Lui ; et nous ne devons pas L'oublier quand pensons à Elle. Ils forment une paire, et si délibérément ou par ignorance nous la reléguons à une position moindre, nous faisons interférence avec tout le plan de la grâce, et c'est nous qui en souffrirons de même que le monde."

Il n'y a rien en Marie qui ne soit pas une référence amoureuse à Jésus et, de façon plus positive encore, elle est totalement absorbée en Jésus et engagée envers Lui avec chaque fibre de son être. Elle est absolument Christocentrique, c'est-à-dire centrée dans le Christ.

Être uni à Elle, c'est être centré sur Jésus

Être uni à Elle, c'est être centré sur Jésus ou, en d'autres mots, être authetiquement saint. Toute cette doctrine se résume parfaitement dans l'ancien dicton : Ad Jesum per Mariam : À Jésus par Marie. De tout son être, sa mission consiste à nous unir à Jésus. C'est la nature même de sa maternité pour chacun de nous de former Jésus en nous.

Le fait de nous efforcer de vivre en complète union avec Marie est donc la voie la plus rapide, la plus facile et la plus sécuritaire de vivre en union avec Jésus et par conséquent de devenir un saint.

Écoutons les mots de St Louis Marie de Montfort, le grand prédicateur de la Légion:

" Toute notre perfection consiste à être conformes, unis et consacrés au Christ; et par conséquent, la plus parfaite des dévotions est sans doute celle qui nous conforme, nous unis et nous consacre à Jésus Christ. Alors Marie étant la créature la plus conforme à Jésus Christ, il s'en suit que de toutes les dévotions, celle qui consacre et conforme le mieux l'âme à Notre Seigneur est la dévotion à sa Mère, et plus une âme est consacrée à Marie, plus elle est consacrée à Jésus."

(Traité de la Vraie Dévotion à Marie n. 120).

Le rôle de Marie dans le plan de Dieu pour notre salut est absolument essentiel

À un autre endroit où St Louis-Marie prie Jésus, il décrit la relation entre le Fils et la Mère :

" Elle est tellement transformée en vous par grâce qu'elle ne vit plus, elle est comme si elle n'existait pas. C'est vous seulement mon Jésus qui vivez et régnez en elle... Ah! Si nous savions la gloire et l'amour que vous recevez dans cette admirable créature... Elle est tellement intimement unie à vous... Elle vous aime plus ardemment et vous glorifie plus parfaitement que toutes les autres créatures mises ensemble."

(Traité de la Vraie Dévotion à Marie n., n. 63).

Alors mes chers légionnaires, le rôle de Marie dans le plan de Dieu pour notre salut est absolument essentiel. Elle nous donne Jésus; Elle le nourrit et le forme en nous. Elle est la Mère de la Divine Grâce. Nous n'en finirons jamais dans notre obligation de remercier Marie. Il n'est pas surprenant que l'un des grands moments de la vie d'un légionnaire est quand il ou elle place leur main sur le vexillum en disant avec toute la sincérité et la conviction dont ils sont capables :

"Je suis tout à vous Ô ma Reine et ma Mère, et tout ce que j'ai vous appartient."

Nous lui appartenons totalement en vue d'appartenir totalement au Christ. Il n'y a pas de meilleure façon de devenir un saint. C'est le secret le plus profond de la spiritualité de la Légion. L'esprit de la Légion est l'esprit de Marie elle-même.


Révérend Bede Mc Grégor, Concilium, Dublin, Août 2004