Les Jésuites, la famille ignatienne, et la Vierge Marie

Les Jésuites, la famille ignatienne, et la Vierge Marie

Fondation et rayonnement.

Converti après une jeunesse mondaine et un brillant début de carrière militaire, Ignace de Loyola (1491-1556) étudie la théologie et rassemble autour de lui des amis prêts à travailler pour la plus grande gloire de Dieu. Il fonde la Compagnie de Jésus, les Jésuites.

Les sept premiers Jésuites prononcèrent leurs voeux le 15 août 1534, en la solennité de Notre Dame de l'Assomption, à Montmartre.

À ses débuts, la Compagnie s'occupait essentiellement d'activités missionnaires, mais elle se tourna dès 1547 vers l'enseignement, qui devint son activité principale.

Spiritualité.

La spiritualité de la Compagnie repose sur les Exercices spirituels composés par Ignace de Loyola.

La Compagnie, dont les membres sont souvent dispersés dans leurs missions, et donc isolés et relativement indépendants, se caractérise aussi par une obéissance stricte, au pape en particulier.

Les Exercices spirituels se fondent sur une méditation de l'Evangile.

Il s'agit de choisir son camp, son « étendard », choisir entre Dieu et Satan. La méditation fait percevoir le mal qui est à l'œuvre, la dimension de ce que le Christ sauve en moi, et comment je peux coopérer à l'œuvre de la grâce.

La prière est un colloque, c'est à dire une conversation, une demande :

« A Notre Dame, afin qu'elle m'obtienne de son Fils et Seigneur la grâce d'être reçu sous son étendard... Ensuite, un Ave Maria.

Demander la même chose au Fils afin qu'il me l'obtienne du Père. Ensuite dire l'anima Christi. [« âme du Christ sanctifie moi... »]

Demander la même chose au Père, afin qu'il me l'accorde. Dire un Pater Noster. »

(St Ignace de Loyola, Exercices spirituels, 2° semaine)

Ignace demande d'« être reçu » : c'est le contraire du volontarisme, et on ne peut pas parler à Dieu sans avoir été auparavant reçu.

Ignace demande à Notre Dame de l'introduire là où il a vu que c'était le service de Dieu.

La famille ignatienne.

La famille ignatienne regroupe les congrégations et communautés liées à la Compagnie de Jésus et inspirées par la vie et l'œuvre d'Ignace de Loyola, en particulier par ses Exercices spirituels.

En termes de droit canonique, leur statut est variable: il peut s'agir de congrégations religieuses ou d'associations laïques. Par exemple :

  • Les Congrégations mariales, fondées par Jean Leunis (1563-1584)
  • Notre Dame du Cénacle, fondée par le père Terme et Thérèse Couderc (1805-1885), et offrant des retraites selon les "Exercices".
  • Les Xavières, fondées en 1921
  • La Communauté de vie chrétienne (1968)
  • Le Réseau Jeunesse ignatien (1984)
  • La Communauté du Chemin Neuf
  • Etc.


Synthèse Françoise Breynaert