Les sœurs de St Joseph de l’apparition (de l’Ange à Joseph)

Les sœurs de saint Joseph de l’apparition (de l’Ange à Joseph)

Les sœurs de saint Joseph de l'apparition (de l'Ange à Joseph) portent un nom qui évoque le Mystère de l'Incarnation révélé à Joseph :

« Ne crains pas de prendre chez toi, Marie, ton épouse...ce qui est né en elle vient de l'Esprit Saint » (Mt 1, 20-21)

Cette congrégation, fondée en 1832 à Gaillac dans le Tarn, par Emilie Vialar (1797-1856), porte l'appel à témoigner de l'immense tendresse du Père pour l'humanité toute entière et dont elles se feront l'écho auprès de tous sans distinction de religion, de race ou de condition sociale...

Emilie Vialar, fille du Baron de Vialar qui à 13 ans disait déjà : « Dieu commença à s'attacher mon cœur... » est une personnalité hors du commun ; elle sera canonisée en 1951.

La Congrégation connaîtra une extension rapide puisqu'au bout de 24 ans, à la mort de sa Fondatrice, elle compte déjà 42 maisons dans le monde !

Dès 1835, Emilie répond à l'appel de son frère, gouverneur en Algérie, où sévit une épidémie de choléra... « Il est bon, Celui qui te fait faire ces choses ! » s'écrie un Musulman en montrant la croix d'Emilie...

Elle sillonnera la Méditerranée : ce sera la Tunisie, l'Italie, Chypre, la Grèce, le Liban, la Birmanie, la Syrie, l'Arménie, la Bulgarie... départ de l'aventure missionnaire de sa Congrégation...

En 2007 : On peut compter 900 religieuses de 26 nationalités différentes, réparties en 154 Maisons dans le monde dans les pays déjà cités... plus l'Australie, l'Inde, la Thaïlande, l'Argentine, le Guatemala, Panama, le Pérou, la Roumanie, l'Angleterre, l'Irlande, la Palestine.

En Israël la Communauté gère des écoles à Jérusalem, Ramallah et Bethléem ; leur Maison mère est à Abu Gosh, sur le chemin des pèlerins d'Emmaüs, patrie de l'Arche d'Alliance qu'Abinadab reçut dans sa maison !... d'où la construction là-bas, par les Sœurs de St Joseph de l'Apparition, de l'église de Notre-Dame de l'Arche d'alliance... (Marie y est vénérée comme l'Arche de la Nouvelle Alliance...)

Partout, les Sœurs se mobilisent, répondant aux besoins les plus pressants : écoles, hôpitaux, foyers, toujours au service des plus pauvres...

On les évoquera comme « Les Aventurières de Dieu » dans le livre d'Elisabeth Dufourcq édité en 2009.

Elles sont aujourd'hui présentes dans 25 Pays à travers le monde : dernière Fondation en Roumanie, au Panama et en Bulgarie entre 1992 et 1996...

Nous finirons par cette belle phrase d'Emilie :

« Comme l'on a le cœur satisfait quand il est donné de faire le bonheur de quelqu'un et de soulager l'humanité souffrante ! »


Extrait de l'exposé de Mme Dominique Boyer Lemoine, La fécondité des sœurs de saint Joseph dans le monde, mission de croissance et d'évangélisation, au Congrès en l'honneur de saint Joseph, à Gueberschwihr (France), mai 2012.