Les sœurs de St Joseph : Petit dessein devenu grand

Les sœurs de St Joseph : Petit dessein devenu grand

Tout commença par des rencontres providentielles.

En 1650, un missionnaire jésuite, le Père Médaille, avait rencontré lors de ses missions sur les routes du Massif Central des femmes désireuses de se consacrer à Dieu, tout en soulageant les misères qu'elles côtoyaient. Il rencontre Mgr de Maupas, évêque du Puy en Velay formé par l'école française de spiritualité, se préoccupait de remettre en état l'Hôpital de Montferrand accueillant des orphelines et des veuves grâce au dévouement de Françoise Eyraud, qui deviendra la première supérieure des futures Sœurs de St Joseph au Puy...

Un 'petit dessein', humble comme la maison de Nazareth...

L'Hôpital du Puy porte alors le nom de « Maison de la charité des filles orphelines de St Joseph ».

La communauté, consacrée à la Trinité, s'appelle « le petit dessein » et se laisse inspirer par la vie de la famille de Nazareth.

... et dont la croissance est stupéfiante.

De nombreuses petites communautés, souvent rurales, vivront de cet idéal pendant plus d'un siècle, rayonnant à partir du Puy et répondant à l'appel de nombreux évêques.

Pendant la tourmente révolutionnaire de 1789, plusieurs sœurs sont guillotinées au Puy et à Privas, ou emprisonnées, les autres devront se cacher... Puis les Sœurs se regroupent à Saint Etienne, et leur mission connaîtra un important développement à partir des années 1830.

En effet, de ce « petit dessein » naîtront 48 Congrégations différentes présentes aujourd'hui à travers le Monde.

- Il faudrait parler des sœurs de saint Joseph de Cluny qui libérèrent des esclaves noirs,

- des sœurs de saint Joseph de l'apparition et de leurs nombreuses écoles au Proche Orient,

- des sœurs de saint Joseph de St Vallier qui donnera naissance à l'Oratoire St Joseph de Québec où sera établie, en 1920, l'œuvre de la Pieuse Union de St Joseph, œuvre de prières pour les mourants.

- Il faudrait aussi parler de la fondation au Québec des sœurs de St Joseph, dites de St Hyacinthe, qui ont fondé de nombreuses écoles, notamment en Afrique.

- Il faudrait aussi parler des sœurs de saint Joseph de saint Marc, qui ont récemment fondé en Inde (1975) et en Ukraine (1998) et animent des week end de 5000 à 8000 participants (!).

Etc.

Signé saint Joseph !

Partout on observe une immense fécondité à la juste mesure de leurs épreuves et de la ténacité de leur Foi !!... signée... saint Joseph ! Joseph missionnaire...C'est Joseph préparé à sa mission par sa totale disponibilité à Dieu... préalable de toute mission... Une Vie contemplative enracinée dans la Présence eucharistique... Le charisme d'unité et de Communion qui en découle : révéler concrètement aux hommes l'amour de Dieu.


Résumé par F. Breynaert de l'exposé de Mme Dominique Boyer Lemoine, La fécondité des sœurs de saint Joseph dans le monde, mission de croissance et d'évangélisation, au Congrès en l'honneur de saint Joseph, à Gueberschwihr (France), mai 2012.