Le carême et la semaine sainte

Le carême et la semaine sainte arméniens

Temps du carême arménien :

dimanche : carnaval ; dimanche du Paradis.

dimanche : l’exclusion

dimanche : le fils prodigue

dimanche : l’économe

dimanche : Le juge inique

dimanche : l’avent

dimanche : dimanche des rameaux.

Semaine : Marie "participante de son Fils"

Dans l'Eglise arménienne, le synode de Sis en 1345 a montré que la médiation des grâces par Marie se fonde

- sur sa maternité divine,

- ainsi que sur sa coopération à l’œuvre du salut.

Autrement dit, nous prions Marie et elle nous obtient les grâces, parce que :

- elle est « La servante dans le grand mystère du salut », [ce grand mystère, c'est l'Incarnation, et donc la maternité divine]

- et « parce en portant le joug des tourments, en assumant les tortures cruelles du Christ Seigneur, elle devint participante de son Fils ».


Source : K.A. SARAFIAN, The armenian apostolic church, California 1959

G. Gharib.