Dimanche de l'Annonciation (Suboro) - rite maronite

Dimanche de l'Annonciation (Suboro)

Synaxaire[1].

Mémoire de l'annonce à la Vierge de la conception divine, et Incarnation du Verbe dans la Vierge pure.

L'ange Gabriel salua la « pleine de grâce » et il lui annonça qu'elle allait être la Mère du Sauveur attendu. Quand elle eut connaissance du plan divin, elle répondit: "Je suis la servante du Seigneur, qu'il m'advienne selon ta parole". Elle devint Mère du Verbe incarné et mérita d'être appelée Mère de Dieu, comme le proclame le troisième concile oecuménique à Ephèse en 431. La Vierge est aussi mère de tous les hommes et mère de l'Église, corps mystique du Christ.

L'Église fête aujourd'hui l'Annonciation, comme préparation à Noël; on en fait aussi mémoire le 25 mars, neuf mois avant Noël. La fête d'aujourd'hui nous prépare directement à la proche venue du Sauveur. Que par ses prières bénies, Dieu ait pitié de nous. Amen.

Lectures: Exode 3, 1-6; Isaïe 7, 10-16.

Vêpres.

Sedro des Vêpres[2]

Gloire à toi, qui es descendu des hautes et mystérieuses demeures de ton Père, et t'es fixé dans le sein de Marie, la Vierge . Quand tu as voulu habiter sur terre avec les hommes, tu as envoyé l'archange Gabriel pour annoncer à la Vierge sa conception. Tu es la salutation que Gabriel fit parvenir à la Vierge Marie, tu es le Puissant qui s'est fixé pour la demeure gardée pure, et tu en es sorti homme et Dieu.

Acceptes maintenant la prière que nous élevons vers le trône de ton éternité et, dans ton amour, accordes-nous les dons de l'Esprit et le pardon des péchés. Délivres-nous des tentations éprouvantes et des révoltes qui mènent à la mort.

Donnes la paix aux Eglises, le calme aux couvents, la dignité aux prêtres, la pureté aux diacres, la considération aux vieillards, aux adolescents la chasteté, aux enfants une bonne formation, à ceux qui sont sur les routes des abris sûrs, à ceux qui secourent les pauvres joie et consolation, à ceux qui accueillent des étrangers des bénédictions abondantes, à ceux qui offrent de l'encens dans ton église une bonne récompense, et aux morts dans la foi le repos dans ton royaume éternel. Et avec eux nous t'élèverons la gloire, ainsi qu'à ton Père et à ton Esprit Saint, maintenant et à jamais. Amen.

Office des Matines[3].

Seconde prière.

Seigneur, aies pitié de nous et secours-nous !

Époux spirituel qui t'es fixé dans le sein de la Vierge, fais de nous des temples spirituels et éclaire-nous de ta splendide lumière, et nous t'élèverons la gloire et la louange, maintenant et pour toujours.

Amen.

Troisième prière[4].

Seigneur, aies pitié de nous et secours-nous !

Gloire à toi, Fils de la paix et son auteur, qui es apparu de la Vierge et as semé la paix dans la terre qui en avait soif. Fais, Seigneur, que nous soyons des enfants de paix, et nous t'élèverons la louange, ainsi qu'à ton Père et à ton Esprit Saint, maintenant toujours et à jamais.

Amen.


[1] Prière du croyant selon l'année liturgique maronite, Beyrouth 2007, p. 179

[2] Prière du croyant selon l'année liturgique maronite, Beyrouth 2007, p. 177-178

[3] Prière du croyant selon l'année liturgique maronite, Beyrouth 2007, p. 182

[4] Prière du croyant selon l'année liturgique maronite, Beyrouth 2007, p. 182

Extraits par F. Breynaert