Le mercredi des cendres

La mère de Jésus et le mercredi des cendres

Le mercredi des cendres est l’entrée en carême, qui est un temps de conversion et une montée vers Pâques.

Le mercredi des cendres est aussi un jour de jeûne.

A ce titre, on peut se souvenir, dans l'Ancien Testament, de Judith : elle jeûna et demanda au peuple de sa ville de jeûner, grâce à quoi, elle a pu vaincre l'ennemi.

Le parallèle entre la Vierge Marie et Judith a été fait par l'évangile de saint Luc (Lc 1,42 // Jdt 13, 14-1).

Aujourd'hui, Marie nous accompagne dans nos jeûnes.

Un temps de conversion

Pendant le carême, on chante parfois comme dans l’Eglise d’Orient, le grand Canon de saint André de Crête, c’est un chant qui encourage sur le chemin de la conversion. La Vierge Marie y est discrètement présente :

« Celui qui naît de toi, ô Marie, / est le berger de nos âmes,

Il est sorti du sein du Père / pour chercher la brebis perdue

Il l’a prise sur ses épaules et ramenée au Paradis. »

(Saint André de Crête, Grand canon, 4e Ode VII, 5)

Pendant le carême, la mère de Jésus nous accompagne comme elle nous accompagne dans le troisième mystère lumineux du Rosaire :

« C’est aussi un mystère de lumière que la prédication par laquelle Jésus annonce l’avènement du Royaume de Dieu et invite à la conversion, remettant les péchés de ceux qui s’approchent de Lui avec une foi humble ; ce mystère de miséricorde qu’il a commencé, il le poursuivra jusqu’à la fin des temps, principalement à travers le sacrement de la Réconciliation, confié à son Eglise. »

(Pape Jean Paul II, Lettre apostolique sur le Rosaire, 21)

La conversion concerne notre vie personnelle, notre vie de famille et notre vie de travail, Marie et saint Joseph nous stimulent.

A Lourdes en 1858, pas moins de quatorze apparitions sur dix-huit se déroulent pendant le carême. Les quatre apparitions restantes « encadrent » cette période, deux avant, et deux après. Marie parle pour la première fois à Bernadette au cours de l'apparition qui suit le mercredi des Cendres, jour par lequel débute le Carême. Elle lui demande alors : « Voulez- vous me faire la grâce de venir ici pendant quinze jours ? » C'est alors que vont se succéder treize apparitions, entrecoupées par deux coupures d'une journée. C'est au cours de cet ensemble de treize apparitions, les premières du Carême, que Marie appelle à prier pour les pécheurs, demande leur conversion et insiste sur la pénitence.


F.Breynaert