Histoire de la célébration de N-D des sept douleurs

Histoire de la célébration de N-D des sept douleurs

Les servites de Marie

La dévotion à Notre Dame des sept douleurs fut d'abord répandue par les Servites de Marie.

L'Eglise de Cologne au XV° siècle

L'archevêque de Cologne en Tchécoslovaquie propage la messe de la douleur de Marie en 1423:

« Pour la gloire de la et immaculée Vierge Mère de Dieu qui offre continuellement pour le salut des pécheurs ses prières et ses supplications à son Fils crucifié... et en l'honneur de l'angoisse et de la douleur qu'elle souffrit quand Jésus, les mains étendues en croix et immolé pour notre salut, confia sa Mère bénie au disciple préféré... et surtout en réparation de l'impiété des hérétiques d'Huss, qui avec une hardiesse sacrilège ont jeté au feu, et continuent, les images de Jésus crucifié et de la Vierge glorieuse, nous ordonnons et nous établissons que la commémoration de l' angoisse et de la douleur de la bienheureuse Vierge Marie soit célébrée dès maintenant tous les ans le vendredi après le dimanche Jubilate... et elle sera célébrée en chœur dans toutes les églises de notre province avec les premières vêpres, aux laudes, aux autres heures et aux secondes vêpres selon la messe et l'office qui existe déjà. Et ceci dans l'espoir que Jésus Christ notre Seigneur enlève le voile des yeux des hérétiques indiqués, pour les reconduire à la foi catholique , en préservant en même temps de toute faute et de tout mal les vrais fidèles par sa très grande miséricorde. » (1)

Les papes, l'Eglise universelle

En 1482 le pape Sixte IV fit préparer une messe à introduire dans le Missel, intitulée à "Notre Dame de Pitié".

Les Servites de Marie, en 1668, obtinrent de célébrer les Sept Douleurs de la Vierge le dimanche suivant l'exaltation de la Croix, le troisième dimanche de septembre.

Cette fête a été étendue à l'Eglise universelle par Pie VII en 1814.

Ensuite, en 1913, Pie X l'a établie - par respect du dimanche - à la date du 15 septembre (le rite ambrosien célébrait déjà ce jour là les Sept Douleurs comme octave de la Nativité de Marie).

Avec le calendrier renouvelé en 1969, il est établi que le 15 septembre célèbre la mémoire "de la Bienheureuse Vierge Marie Notre-Dame des douleurs". (2)


(1) Cf. MANSI, Amplissima conciliorum collectio, XXVIII,1057ss ; traduzione C.MAGGIONI, Benedetto il frutto del tuo grembo, Portalupi 2000, p. 119

(2) Extraits de : C.MAGGIONI, Benedetto il frutto del tuo grembo, Portalupi 2000, p. 168-169


F. Breynaert, en remerciant le père I.CALABUIG (Marianum, Rome)