5 août : Dédicace de sainte Marie Majeure

5 août : Dédicace de sainte Marie majeure

Après le concile d'Ephèse (en l'an 431) où l’on a mieux compris que Marie est la mère du Fils de Dieu selon l’humanité, autrement dit « la mère de Dieu », on construit à Rome et on dédicace la basilique Marie majeure.

La fête du 5 août fait d'abord mémoire de cette dédicace. Elle commémore l’apparition légendaire de Notre-Dame des Neiges sur l’Esquilin, à l’emplacement d’un lieu de culte païen, remplacé par ladite basilique, première église latine placée sous le patronage de la Vierge.

La fête fut ensuite étendue à tous les sanctuaires romains au XIVe siècle puis inscrite au calendrier romain par Pie V en 1568, dans le contexte de l’achèvement du concile de Trente.

Les lectures sont : Ga 4, 4- 7 et Lc 2, 1-7. 4.


F. Breynaert, en remerciant le père I. Calabuig