15 août : L'Assomption (rite romain)

L'Assomption (rite romain)

Le rite romain actuel de l'Assomption hérite des liturgies anciennes et du concile Vatican II.

Ce rite souligne comment Marie vit désormais dans la gloire du Christ ressuscité, véritable manteau de soleil (Antienne d'ouverture, Collecte).

Ce rite souligne aussi l'activité de la bienheureuse Vierge Marie qui sans cesse nous visite, comme jadis elle visita sa parente Elisabeth (Evangile).

La bienheureuse Vierge Marie guide aujourd'hui l'Eglise qui est encore en chemin (Préface).

Antienne d'ouverture

Un grand signe apparut dans le ciel: une femme ayant pour manteau le soleil, la lune sous ses pieds, et une couronne de douze étoiles sur sa tête.

Collecte

Dieu éternel et tout-puissant, toi qui as fait monter jusqu'à la gloire du ciel, avec son corps et son âme, Marie, la Vierge immaculée, mère de ton Fils, fais que, nous demeurions attentifs aux choses d'en-haut pour obtenir de partager sa gloire.

Lectures

Apocalypse 11, 19... 12, 10

Psaume : Ps. 44.

Première lettre de saint Paul aux Corinthiens 1 CO 15, 20-27

Lecture du Saint Evangile selon saint Luc. Luc. 1, 39-56 (La Visitation)

Offertoire

Que s'élève jusqu'à toi, Seigneur, notre fervent sacrifice ; et tandis qu'intercède pour nous la Très Vierge Marie, emportée au ciel, que nos cœurs, brûlants de charité, aspirent toujours à monter vers toi.

Préface

Vraiment, il est juste et bon de te rendre gloire, de t'offrir notre action de grâce, toujours et en tout lieu, à toi, Père très saint, Dieu éternel et tout-puissant, par le Christ, notre Seigneur.

Aujourd'hui la Vierge Marie, la Mère de Dieu, est élevée dans la gloire du ciel : parfaite image de l'Eglise à venir, aurore de l'Eglise triomphante, elle guide et soutient l'espérance de ton peuple encore en chemin.

Tu as préservé de la dégradation du tombeau le corps qui avait porté ton propre Fils et mis au monde l'auteur de la vie.

C'est pourquoi, avec tous les anges du ciel, plein de joie nous (disons) chantons : Saint !

Prière eucharistique : textes propres

Antienne de la communion Luc. 1, 48-49

Tous les âges te diront bienheureuse, Vierge Marie : le Puissant a fait pour toi des merveilles.

Prière après la communion

Après nous avoir donné, Seigneur, le sacrement qui nous sauve, accorde-nous, par l'intercession de Marie, la Vierge bienheureuse élevée au ciel, de parvenir à la gloire de la résurrection. Par Jésus.


Missel Romain Paul VI