31 mai : Visitation de la Vierge Marie (fête)

La fête de la Visitation

Cette fête liturgique est le mémorial de la Visitation (cf. Lc 1, 39-56).

Après l’Annonciation, la Vierge Marie, qui par l'Esprit Saint a conçu le Verbe divin, part visiter sa parente Elisabeth, enceinte de Jean-Baptiste.

Jean tressaille. Elisabeth est remplie de l'Esprit Saint. Elle prophétise et reconnaît en Marie la mère de son Seigneur.

La Vierge Marie exulte et chante de Magnificat.

La fête de la Visitation est célébrée en Orient le 2 juillet, pour tenir compte que Marie est demeurée chez sa parente trois mois, jusqu'à la circoncision de Jean.

La fête de la Visitation a été instituée dans toute l'Eglise d'Occident en l'an 1389, à l'époque du grand schisme (quand il y avait un pape et un antipape), à la demande de l'évêque de Prague, comme un appel à Marie, à Jésus et à l'Esprit Saint, pour l'unité de l'Eglise.

Après le concile Vatican II, la fête a été déplacée le 31 mai, dans le "mois de Marie", et généralement aussi dans le temps liturgique de la Pentecôte.

Les textes liturgiques reflètent tout cela.


F. Breynaert