Padre Pio, la messe, et la Vierge Marie

Padre Pio, la messe, et la Vierge Marie

Et puisque la Messe est la réactualisation du Sacrifice du Calvaire, l'autel de cette petite église était, pour Padre Pio, le nouveau Golgotha sur lequel il s'immolait lui-même.

Il faut savoir que la première qui assistait à la Messe de Padre Pio, c'était la Vierge Marie Elle-même... Elle l'accompagnait à l'autel chaque jour.

Dans la lettre du 1° Mai 1912, il écrivait :

« Comme ce mois prêche bien les douceurs et la beauté de Marie !...

Combien de fois n'ai-je pas confié à cette Mère les pénibles angoisses de mon cœur agité ! Et combien de fois ne m'a-t-Elle pas consolé ? Pauvre petite Maman, comme Elle m'aime ! Je m'en suis à nouveau rendu compte dès les premières heures de ce mois (de mai consacré à la Vierge Marie).

Avec beaucoup de soins, Elle m'a Elle-même accompagné à l'Autel ce matin...

Je voudrais avoir une voix tellement puissante pour inciter les pécheurs du monde entier à aimer la Madone ! Mais puisque cela m'est impossible, le prierai encore mon petit ange de remplir pour moi ce devoir... ».


Père Jean Derobert

JE PARTICIPE !