La lectio divina (lecture croyante)

La lectio divina (lecture croyante de l'Ecriture)

« Quant à Marie, elle conservait avec soin toutes ces choses, les méditant en son cœur. » (Luc 2, 19)

Aimons la Bible (embrassons-la !)... Plaçons-la dans un endroit visible dans notre logement. Lisons-la chaque jour, avec le cœur !

La lectio divina peut se vivre seul ou à plusieurs. Des Philippines sont d'ailleurs partis un immense mouvement populaire de lectio divina à plusieurs (étapes 1.2.3.)

1) Scruter le texte (lectio).

Observer les lieux, les personnages, le contexte du récit, les mots...

(Il est possible de s'aider des notes et des références d'autres passages bibliques donnés dans les marges de la Bible.)

Le texte nous résiste... « Sans cette étape, le texte risquerait de devenir seulement un prétexte pour ne jamais sortir de nos pensées. »[1]

2) Ecouter avec le cœur : j'écoute, que me dit le Seigneur aujourd'hui ? (meditatio)

« Ici, chacun personnellement, mais aussi en tant que réalité communautaire, doit se laisser toucher et remettre en question, car il ne s'agit pas de considérer des paroles prononcées dans le passé mais dans le présent. » [2]

3) Répondre à Dieu (oratio).

« Que disons-nous au Seigneur en réponse à sa Parole ? » [3]

Prière de demande, intercession, action de grâce et louange, prière de pénitence, élan d'amour, résolution...

(dans un groupe, il s'agit pour chacun de dire « je »).

4) La contemplation (contemplatio).

Cette quatrième étape est un fruit de la Lectio divina, et ce fruit est une transformation spirituelle : la contemplation forme en nous « la pensée du Christ » (1 Co 2,16).

« Ne prenez pas pour modèle le monde présent, mais transformez-vous en renouvelant votre façon de penser pour savoir reconnaître quelle est la volonté de Dieu : ce qui est bon, ce qui est capable de lui plaire, ce qui est parfait » (Rm 12,2). [4]

5) L'action

« La lectio divina ne s'achève pas dans sa dynamique tant qu'elle ne débouche pas dans l'action (actio), qui porte l'existence croyante à se faire don pour les autres dans la charité. » [5]

N.B. Dans un groupe, on peut faire ensemble les étapes 1, 2, 3.

Quelqu'un lit le texte à haute voix. En silence pendant 5 mn on fait l'étape 1, puis on partage.

Quelqu'un relit à haute voix. En silence pendant 5 mn on fait l'étape 2, puis on partage. (chacun communique un point, sans que cela ne soit une discussion).

Quelqu'un relit à haute voix. En silence pendant 5 mn on fait l'étape 3, puis chacun exprime une prière.


[1] Benoît XVI, Verbum Domini n° 89.

[2] Benoît XVI, Verbum Domini n° 89.

[3] Benoît XVI, Verbum Domini n° 89.

[4] Benoît XVI, Verbum Domini n° 89.

[5] Benoît XVI, Verbum Domini n° 89.

Synthèse F. Breynaert

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention