Marie dans la prière des heures

Marie dans la prière des Heures

La célébration du Seigneur ne se limite pas à la Messe. Depuis les origines de l'Eglise, à l'exemple du Christ et des apôtres, les Chrétiens ont à cœur de consacrer le temps à Dieu, à travers les différents offices communautaires de la journée.

La grande prière publique de l'Eglise

"Priez sans cesse". La Liturgie des heures est la prière de l'Eglise ; elle donne un seul cœur et une seule âme à ceux qui sont dispersés. Les temps considérés comme les plus importants pour la prière sont l'"heure" du matin (Laudes, louange), celle du soir (Vêpres, soir) et celle de Complies, qui fait entrer dans la nuit.

Chacune des "heures" comporte toujours une hymne, la lecture d'un ou plusieurs psaumes, une lecture de la Bible et une prière d'intercession.

Comme l'observait le pape Jean Paul II lors de l'audience générale du 4 avril 2001,

"...la liturgie des Heures a le caractère d’une prière publique, dans laquelle l’Église est particulièrement impliquée. Reprenant la tradition juive de la prière à différentes heures du jour, les disciples de Jésus y ont progressivement associé certains psaumes, dans lesquels ils découvraient un rapport profond avec le mystère pascal. Car la prière chrétienne naît, se nourrit et se développe à partir de l’événement par excellence de la foi, la Pâque du Christ. Ainsi, le matin et le soir, elle fait mémoire du passage du Seigneur de la mort à la vie. Les heures qui ponctuent le jour rappellent la Passion du Seigneur, et la prière de Complies a un caractère eschatologique, évoquant la vigilance demandée par Jésus dans l’attente de son retour du lendemain."

Marie, Mère de l'Eglise, est présente tout au long de la liturgie des Heures :

  • D'abord parce que le Christ et sa Mère sont présents chaque fois que la communauté rassemblée prie et chante les psaumes et entend la Parole de Dieu. Ils participent eux-mêmes à cette louange adressée au Père, dans l'Esprit Saint.

  • Ensuite parce que Mère et modèle de l'Eglise, Marie est la première Orante de l'Eglise du Christ ;

  • Enfin, Marie est présente aussi dans la prière des Heures qui l'honore tout particulièrement lors des solennités et fêtes mariales au long de l'année liturgique : ainsi on ne compte pas le nombre de textes de l'Office des Heures qui lui sont consacrés, dans tous les rites de la liturgie catholique.

Nos "aînés" dans la Foi (arrière grands-parents, grands-parents) participaient plus souvent que nous à la célébration de cet office Divin que l'Église appelle aujourd'hui "la Liturgie des Heures". Ils participaient aux vêpres le dimanche et les jours les plus solennels de l'année liturgique, parfois aux "ténèbres" (= matines) des jeudi, vendredi et samedi saint. Les vêpres du dimanche soir ont peu à peu disparu après l'introduction des messes du dimanche soir et l'introduction de nouveaux rythmes de vie dans la société moderne. C'est regrettable.

La Liturgie des Heures est ainsi très largement devenue l'affaire des moines, des religieux, et des prêtres séculiers qui la célèbrent individuellement. Mais des laïcs en nombre significatif tiennent à s'unir à la prière de l'Église en priant, eux aussi, même seuls, la Liturgie des Heures. Les diocèses qui disposent de radios chrétiennes proposent souvent aux auditeurs quelques parties de la prière des Heures.


Equipe de MdN

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention