Reggio Emilia : Madonna della ghiara (Italie)

Reggio Emilia : Madonna della ghiara

On construit une église et un jeune homme guérit

La "ghiara", ou la "ghiaia", signifie le gravier du torrent qui descend le long du mur du couvent de servites de Marie (actuellement en ville). Sur ce mur, une niche abritait une image de Marie, datant de l’an 1300 environ, appelée Madonna della guiara.

On construisit une église (1596) et, le 29 avril de cette année, un jeune de 17 ans, Marchino, fut guéri (il était muet de naissance, et probablement aussi sourd).

Le pape Clément VIII reconnut la guérison et approuva le pèlerinage. Ceci occasionna la construction d’un sanctuaire plus grand.

Les miracles se sont ensuite multipliés.

ON construit une église et la cité est épargnée des violences

Le 15 avril 1945, dans une période de violentes tensions civiles, l’évêque du lieu, avec la population, firent le vœu de fêter solennement le 29 avril pendant 7 années consécutives, en souvenir de la guérison de Marchino auprès de Notre Dame de la guiara, et on décida de construire dans un quartier populaire, une autre église, dédiée à Notre Dame de la Paix.

La cité a été épargnée des violences et l’église a été construite.

  • Fête : le 29 avril, anniversaire du premier miracle.


Cf. Domenico MARCUZZI, Santuari mariani d’Italia, edizioni Paoline, Roma 1982, p.30. www.mariadinazareth.it/Immagini%20Miracolose/beata_vergine_della_ghiara.htm

F. Breynaert