Marie parle le langage des cultures ancestrales

Au cours des siècles, la Vierge Marie sait parler aux hommes avec les mots de leur culture.

A Copacabana (Bolivie), la tradition vénérait la « Terre-mère », la Pachamama, dans une attitude sacrale qui consiste finalement à reconnaître les dons du Créateur et à l'en remercier. La Vierge Marie, que la tradition chrétienne appelle aussi « Terre vierge » (saint Irénée) se laisse vénérer sous le titre de Pachamama. (mais cependant il n'y a plus le marchandage des religions traditionnelle : le christianisme est une religion d'Alliance et de confiance)

A Guadalupe (Mexique), la Vierge Marie est apparue à Juan Diego, un Indien. Elle lui a parlé le langage du chant et des fleurs, qui dans la culture de Juan Diego signifient le langage de la vérité, le langage de Dieu. Elle a laissé son image sur le Tilma, ce qui, dans la culture de Juan Diego signifie une Alliance, une protection, une dignité... Elle a laissé encore bien des signes éloquents qui la firent reconnaître à ce peuple indien malmené par la violence des Aztèques et des Espagnols, amenant une évangélisation douce et d'une rapidité fulgurante.

Bien d'autres exemples pourraient être cités.