1439, le concile de Florence. 1453, la chute de Constantinole

1439, le concile de Florence. 1453, la chute de Constantinole

En 1439, le concile de Florence trouva un accord entre Latins et Grecs sur tous les points en discussion (la procession du Saint-Esprit, le terme Filioque du Symbole, le principe de l'eucharistie, les quatre fins de l'homme, la primauté du pape).

Rentrés en Orient, les Pères grecs sont assaillis de reproches de la part des moines puis de la population. Malgré le tumulte, le décret d'union est proclamé, le 12 décembre 1452, à Sophie.

Malheureusement pour l'union entre l'Eglise d'Orient et l'Eglise d'Occident, le 24 mai 1453, Constantinople tombe aux mains des Turcs musulmans.

Et la Russie, qui avait refusé l'union réalisée à Florence, devient d'héritière de l'orthodoxie.

C'est ainsi qu'au moment où j'écris ces lignes (septembre 2010), l'unité entre l'Eglise d'Orient et l'Eglise d'Occident est encore à établir.


Cf. Paul Christophe, L'Eglise dans l'histoire des hommes, du XV° siècle à nos jours. Droguet Ardant, Paris 1983, p. 16-17

Françoise Breynaert

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention