Vierge et humble, à l’Annonciation

Vierge et humble, à l’Annonciation

A l'occasion de la Pentecôte 1221 saint Antoine se rendit à la Portioncule et rencontra le Petit Pauvre d'Assise (saint François) « qui voulait suivre la vie et la pauvreté de notre très haut Seigneur Jésus Christ et de sa très Mère et persévérer en elle jusqu'à la fin » [1].

Il se mit à la suite de saint François.

Par la suite, tout ce qu'il a prêché à propos de la Vierge est le fruit d'un cœur débordant d'amour, de dévouement et d'admiration.

Son vœu de virginité

Le Docteur Évangélique partage la conviction que Marie a fait un vœu de virginité (correspondant aux paroles d'Isaie 7,14) avant l'Annonciation. Et que par ce vœu, elle a écrasé Satan.

« La bienheureuse Marie a écrasé la tête, c'est-à-dire le principe de la tentation diabolique, quand elle émit le vœu de virginité. » [2]

Son humilité et sa pauvreté

Se plaçant dans la ligne de saint Bernard, saint Antoine de Padoue loue en particulier l'humilité de Marie :

« Marie par son humilité mérita de concevoir et d'enfanter le Fils de Dieu, fleur indemne de la virginité. » [3]

Or l'humilité se conserve avec la pauvreté que saint François avait choisi comme règle de vie :

« Il regarda d'abord l'humilité de la bienheureuse Vierge, et "elle mérita d'être regardée" (Lc 1,48). Et puisque l'humilité se conserve avec la pauvreté, elle est appelée vase d'or. La pauvreté est dite d'or non sans raison, parce qu'elle rend riches et resplendissants ceux qui la possèdent [...]

Elle fut très aimable quand elle fut saluée par l'ange ; elle fut d'une beauté incroyable quand elle fut ombragée par l'Esprit Saint, elle fut gracieuse et aimable aux yeux de tous quand elle conçut le Fils de Dieu. » [4]


[1] ultimas voluntas sanctae Clarae scripta, 1

[2] En la fête de la purification de la Vierge Marie 2

[3] Pour les Rameaux 3

[4] Pour l'Assomption


Bibliographie :

S. M. CECCHIN, Maria Signora Santa e Immacolata nel pensiero francescano, PAMI, Città del Vatican, 2001

L. GAMBERO, Maria nel pensiero dei teologi latini medievali, ed San Paolo, 2000

L. GAMBERO, Testi mariani del secondo milleno, vol III, Roma, 1996

R. LAURENTIN, La vierge Marie chez saint Antoine de Padoue, in Il santo, 22 (1982), p. 491-520.


Synthèse F. Breynaert

JE PARTICIPE !