St Rupert de Deutz (1075- 1130)

Robert (ou Rupert) de Deutz (1075-1130)

Né à Liège vers 1075, saint Rupert fut moine bénédictin au monastère de saint Laurent, puis abbé à Deutz, sur la rive droite du Rhin, face à Cologne. Ses écrits ont connu une large diffusion.

S'appuyant sur Ap 1, 5 et Jn 16, 21-22, il voit que Marie au calvaire enfante dans la douleur et devient mère de nous tous.

S'inspirant aussi de la tradition juive, il voit qu'à l'Annonciation Marie est épousée par Dieu, dans les noces de l'Alliance. Il compare le Oui de Marie - « je suis la servante du Seigneur, qu'il me soit fait selon ta parole » (Lc 1, 38) - aux paroles de l'épouse du Cantique des Cantiques s'adressant à Dieu : « Qu'il me baise des baisers de sa bouche » (Ct 1, 2)

Comme la plupart de ses contemporains, Rupert de Deutz ne peut pas imaginer que Marie puisse se soustraire à la condition humaine héritière du péché originel. Cependant, comme déjà plusieurs pères de l'Eglise, il avait l'intuition que Marie était libérée de la faute originelle avant l'Incarnation du Verbe de Dieu.


Cf. Luigi Gambero,

Maria nel pensiero dei teologi latini medievali,

ed San Paolo, 2000, p. 145-152

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention