Marie connaît la Sagesse et les prophéties

Marie, l’Esprit Saint, les prophéties

« Il y avait un seul homme au monde, en ce temps [de la Passion] qui connût la Sagesse : le Christ, la Sagesse de Dieu en Personne. Car, dit l'Écriture, la Sagesse était cachée aux yeux de tout vivant, cachée même aux oiseaux du ciel (Job 28,21)...

Nous exceptons cependant avec certitude la Bienheureuse Mère de Dieu, qui était alors parmi les vivants.

La Sagesse, en effet, ne s'était absolument pas cachée de ses yeux à elle ; car Notre Dame était prophétesse, et prophétesse à nulle autre pareille, l'Esprit Saint ayant fait confluer dans le sanctuaire de son cœur toutes les prophéties. »


Rupert de Deutz, Oeuvres du Saint-Esprit II,24

PL 167,1630

En français : SC 131, p. 260

JE PARTICIPE !