Jacques Declerq (1920-2012) Association la Visitation -Le journal des détenus

Association la Visitation - La Roulante, journal des détenus

La Visitation est le nom du second mystère du rosaire : Marie, portant en son sein le FIls de Dieu, visite sa parente Elisabeth, et c'est alors une effusion de l'Esprit Saint sur Elisabeth et l'enfant qu'elle porte, le futur saint Jean Baptiste. "La Visitation" est un nom tout indiqué, un nom béni, pour une association de correspondance aux prisonniers, dont voici la belle histoire :

"Jacques Declerq, né en 1920 à Halluin, dans le Nord de la France, est le cinquième d'une famille de 8 enfants dont quatre deviendront prêtres. Après plusieurs passages en paroisse, on lui demande en 1974 d'assurer l'aumônerie des gens du voyage pour la région Nord-Pas-de-Calais. Jacques eut alors le souci de coordonner une équipe du Renouveau qui l'a beaucoup marqué, il redécouvre la tendresse de Dieu envers les voyageurs, et aussi envers les chtildés (prisonniers).

Grâce à un détenu gitan, Quinquin, naît un journal pour les gitans en prison, intitulé « La Roulante ». Peu à peu, le bulletin s'étend à tous les détenus.

En 1978, il écrit à tous les condamnés à mort, et il lutte avec Robert Badinter pour l'abolition de la peine de mort. Marthe Robin lui promet aussi de prendre en charge le sort des condamnés à mort et la Roulante.

L'association « La Visitation » qu'il a fondé continue aujourd'hui, dans l'esprit qu'il a inculqué à cette œuvre. Il avait en effet acquis, grâce à la JOC, que les apôtres des détenus sont les détenus eux-mêmes. Aidé par toute une équipe, Danièle, frère Grégoire (trappiste, ancien détenu aujourd'hui décédé) et bien d'autres, il a permis à beaucoup de prisonniers de trouver dans la Roulante un espace où s'exprimer librement. Il a puisé dans son amour de la vie et dans la qualité de sa foi la force de les aimer et de témoigner de la miséricorde de Dieu pour eux.

En 2002, il est entré en maison de retraite pour prêtres âgés. Il est décédé le 29 avril 2012."*

Le bulletin « La Roulante » s'adresse aux détenus qui en font la demande (gratuit pour eux). Il est composé par eux : extraits de lettres, poèmes, dessins, prières, messages... Il a pour but de soutenir le moral et le goût de vivre pendant la détention, d'encourager la personne à se reconstruire dans toutes ses dimensions, à se sentir responsable de son avenir. Le bulletin est très attendu par les destinataires. (Le journal est imprimé par l'Association "La Visitation 2").

Si vous désirez devenir correspondant, écrire à :

« Association La Visitation 2 »

Les Saules C2

Avenue du Maréchal Juin

33170 Gradignan.

France

(à ce jour - 2012 - l'Association n'existe pas en d'autres langues)


*Post-face du Journal "La Roulante" - courrier 23 de juillet-août 2012

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention