Saint Jean-Paul II (1920-2005)

Saint Jean Paul II (1920-2005), pape du Totus tuus à Marie

 

Karol Józef Wojtyla , devenu Jean-Paul II à son élection au Siège apostolique en octobre 1978, a choisi pour devise de pontificat "totus tuus", devise qui indique sa consécration à la Vierge Marie dans l'esprit de saint Louis Marie Grignion de Montfort (1).

 

 

Karol est né le 18 mai 1920 à Wadowice, petite ville située à 50 km de Cracovie, en Pologne. Il est le second des enfants de Karol Wojtyla et d'Emilie Kaczorowska. Sa mère mourut en 1929. Son frère aîné Edmund, qui fut médecin, est décédé en 1932, leur père, ancien Sous-officier, en 1941. Il fit sa Première Communion à 9 ans et reçut la Confirmation à 18 ans.

 

Séminariste, il étudie aussi le théâtre

 

Conclues ses études secondaires près l'Ecole Marcin Wadowita de Wadowice, il s'inscrit en 1938 à l'Université Jagellon de Cracovie et à un cours de théâtre. L'Université ayant été fermée en 1939 par l'occupant nazi, le jeune Karol dût travailler sur un chantier de l'usine chimique Solvay afin de gagner sa vie et d'échapper à la déportation en Allemagne. A compter de 1942, ressentant sa vocation au sacerdoce, il suivit les cours de formation du Séminaire clandestin de Cracovie, dirigé par l'Archevêque, le Cardinal Adam Stefan Sapieha. Il fut à la même époque l'un des promoteurs du Théâtre Rapsodique, lui aussi clandestin.

 

En 1946, l'ordination et le départ pour Rome, afin d'y poursuivre un doctorat

 

Après la Seconde Guerre Mondiale, il poursuivit ses études près le Grand Séminaire de Cracovie à peine réouvert, mais également à la Faculté de théologie de l'Université Jagellon, jusqu'à son ordination sacerdotale survenue à Cracovie le 1er novembre 1946. Il fut ensuite envoyé à Rome par le Cardinal Sapieha et poursuivit ses études doctorales sous la direction du Dominicain français, le P.Garrigou-Lagrange. Il soutint en 1948 sa thèse en théologie consacrée à "la conception de la Foi dans l'oeuvre de saint Jean-de-la-Croix". Durant ce séjour romain, il occupa son temps libre pour exercer son ministère pastoral auprès des émigrés polonais de France, de Belgique et des Pays-Bas.

 

Il rentra en 1948 en Pologne pour être vicaire en diverses paroisses de Cracovie et Aumônier des étudiants jusqu'en 1951 lorsqu'il reprit ses études philosophiques et théologiques. En 1953, il soutint près l'Université catholique de Lublin une thèse intitulée "Mise en valeur de la possibilité de fonder une éthique catholique sur la base du système éthique de Max Scheler". Il accéda ensuite à l'enseignement professoral de la théologie morale et d'éthique sociale au Grand Séminaire de Cracovie et à la Faculté de Philosophie chrétienne de Lublin.

 

L'élévation à l'épiscopat en 1958, puis au cardinalat en 1967

 

Le 4 juillet 1958, Pie XII le nomma Evêque auxiliaire de Cracovie et, le 28 septembre suivant, il reçut la consécration épiscopale des mains de l'Archevêque Baziak, en la cathédrale du Wawel (Cracovie). Le 13 janvier 1964, il fut nommé Archevêque de Cracovie par Paul VI qui, le 26 juin 1967, l'éleva au cardinalat. Après avoir participé au Concile Vatican II (1962-1965), où il offrit notamment une importante contribution à l'élaboration de la Constitution Gaudium et spes, le Cardinal Wojty?a prit part à toutes les assemblées du Synode des Evêques.

 

L'un des plus longs pontificats de l'histoire de l'Eglise

 

Il est le troisième plus long pontificat de l’histoire. Outre celui de saint Pierre, dont on ignore les dates précises, le plus long fut celui de Pie IX (1846-1878 : 31 ans, 7 mois, 17 jours).

Ses voyages : entre le début de son pontificat, le 16 octobre 1978, et son retour au Père, le 2 avril 2005, le Pape Jean-Paul II a accompli 104 voyages apostoliques hors d'Italie et 146 visites pastorales en Italie. Comme Evêque de Rome, il a visité 317 des 333 paroisses actuellement existant dans ce diocèse.

Ses documents majeurs : on compte 14 encycliques, 15 exhortations apostoliques , 11 constitutions apostoliques et 45 lettres apostoliques .

Le Pape a également publié de nombreux livres : entre autres, "N'ayez pas peur" (1982), "Entrer dans l'espérance" (octobre 1994); "Ma vocation, Don et Mystère: en ce 50 anniversaire de mon ordination sacerdotale" (novembre 1996); "Triptyque romain", mèditations poétiques (mars 2003); "Levez-vous et allons!" (Mai 2004); "Homme et femme il les créa" (2004) et "Mémoire et Identité" (pubblication programmée pour le printemps 2005).

Béatifications et canonisations : le Saint-Père a procédé à 147 cérémonies de béatification ( 1338 Bienheureux ) et à 51 de canonisation ( 482 Saints ). Il a tenu 9 consistoires au cours desquels il a créé 231 (+ 1 in pectore) cardinaux et a présidé 6 assemblées plénières du Collège cardinalice .

Pastorale de l'Eglise : de 1978 à 2005, le Saint-Père a présidé 15 Synodes des Evêques : 6 Assemblées ordinaires (1980, 1983, 1987, 1990, 1994 et 2001), 1 générale extraordinaire (1985), 8 spéciales (1980, 1991, 1994, 1995, 1997, 1998 [2] et 1999).

Audiences et rencontres : aucun Pape n’a rencontré autant de personnes que Jean-Paul II: aux audiences générales du mercredi (plus de 1160) ont participé jusqu’à présent plus de 17.600.000 de pèlerins , sans compter toutes les autres audiences spéciales et les cérémonies religieuses [plus de 8 millions de pèlerins seulement au cours du Grand Jubilé de l’An 2000]; outre les millions de fidèles qu’il a rencontrés au cours de ses visites pastorales en Italie et dans le monde.

Nombreuses sont les personnalités gouvernementales reçues en audience: il suffit de rappeler les 38 visites officielles et les 738 audiences ou rencontres de chefs d’Etat , ainsi que les 246 audiences et rencontres de premiers ministres.

 

_______________

 

(1) Lire : Le Pape de Marie

 

 

Par discrétion je ne communique que des prénoms et pas de nom
 
Je serai informé de la prise en charge de mon intention par email Mon prénom sera transmis à la personne qui priera pour mon intention