La médiation de Marie (P. Kolbe)

La médiation de Marie (P. Kolbe)

"Marie dit alors: Je suis la servante du Seigneur, qu'il m'advienne selon ta parole."

(Lc 1, 38)

P. Kolbe déduit la vérité sur la médiation universelle de Marie aussi du fait qu'Elle n'a jamais manqué à la volonté de Dieu et que son intercession auprès de Dieu est donc toujours efficace:

"L'immaculée ne s'écarta jamais en rien de la volonté divine. En tout elle aima la volonté divine, elle aima Dieu, elle est appelée non sans raison 'celle qui intercède avec toute puissance', elle a une influence sur Dieu lui-même, sur l'univers entier, c'est la Reine du ciel et de la terre. Au paradis tous reconnaissent la souveraineté de Son amour." [1]

P. Kolbe veut, d'une part, enseigner à tous les hommes à accomplir la volonté de Dieu à travers Marie, et de l'autre indiquer Marie comme voie de divinisation :

"Quoi que nous fassions, y compris l'acte le plus héroïque... n'a de valeur que si, simplement en faisant tel acte, notre volonté se met en harmonie avec la volonté de l'Immaculée et, à travers Elle avec la volonté de Dieu... C'est l'essence de l'amour, et non pas le sentiment (bien qu'il soit beau) qui doit nous transformer à travers l'Immaculée, en Dieu." [2]

L'accomplissement de la volonté de Dieu à travers l'Immaculée est aussi source de paix et de bonheur:

"Combien de paix et de bonheur authentique donne dans une âme religieuse la conscience d'accomplir de manière certaine la Volonté de Dieu, d'être sûrement un instrument dans la main de l'Immaculée".[3]

Vivre selon la volonté de Dieu et l'accomplir à travers Marie est la caractéristique du vrai militant de l'Immaculée:

"Celui qui fait partie de la Milice de l'Immaculée, cesse alors de se préoccuper excessivement de sa propre éternité. Il reconnaît que tout ce qui ne dépend pas de sa propre volonté vient de la main de Dieu à travers l'Immaculée et, bien qu'il reste en elle, il tâche de faire tout ce qui peut dans le but de connaître de plus en plus parfaitement la volonté de l'Immaculée et de l'accomplir de plus en plus fidèlement, même si cela coûtât beaucoup de souffrances et de sacrifices." [4]

Il y n'a pas de doute que le plus grand adversaire est Satan :

"Satan désire avec empressement que les âmes soient détournées de l'union avec l'Immaculée, la Mère céleste, car il sait qu'une âme qui exclut la médiation de l'Immaculée, offre à Jésus des dons tellement pleins d'imperfections qu'ils sont plutôt digne de châtiment que de récompense." [5]


[1] Scritti di Massimiliano Kolbe, a cura del Centro nazionale Milizia dell'Immaculata, Roma 1997, § 1331, p. 2352

[2] Ibid., § 1160, p. 2020.

[3] Ibid., § 329, p. 703

[4] Ibid., § 1329, p. 2345

[5] Ibid., § 1301, p. 2292. (cf. Konf. 25 ; 38 ; 140).


Mirek Adaszkiewicz, La dimensione trinitaria della mediazione Mariena in San Massimiliano Kolbe. "Miles Immaculatae", Anno XLIV, fascicolo I, Gennaio-luglio 2008, p. 275-322, p. 302-322. Synthèse par F. Breynaert

Lire plus sur le P. Kolbe...


JE PARTICIPE !