Marie et la Trinité, Marie médiatrice (P. Kolbe)

Marie et la Trinité, Marie médiatrice

"Le sommet de l'amour de la création qui revient à Dieu est l'Immaculée...

Et en Elle advient le miracle de l'union de Dieu avec la création.

Comme à une épouse, le Père lui confie le Fils, le Fils descend dans son sein virginal, en devenant Son Fils, pendant que l'Esprit Saint forme en Elle de manière prodigieuse le corps de Jésus et fait sa demeure dans Son âme, il la remplit de manière si ineffable...

Depuis le moment où s'est réalisée cette union, l'Esprit Saint n'accorde pas de grâce, le Père ne fait pas descendre dans l'âme la vie surnaturelle, à travers le Fils et l'Esprit, si ce n'est pas à travers la Médiatrice de toutes les grâces, l'Immaculée, avec Son assentiment, avec Sa collaboration. Elle reçoit tous les trésors de grâce en sa propriété et elle les distribue à qui elle veut et dans la mesure qui Elle le veut."[1]

Dieu confère à Marie la fonction de Médiatrice de toutes les grâces

La médiation de Marie n'est pas une idée humaine mais résulte de l'ordre établi par Dieu - c'est sa volonté.

La fonction de Médiatrice des grâces a été accordée à Marie par Dieu au motif de sa Maternité Divine.

Chaque grâce passe toujours du Seigneur à travers Marie, donc la recherche d'une autre voie causerait l'annulation de l'ordre établi par Dieu.

La relation intérieure entre la Médiatrice des Grâces et la Très Trinité

La médiation entière de Marie se fonde et a sa source dans le Mystère de la Très Trinité

Le fait que Marie soit seule entrée dans une relation profonde avec les personnes Divines, lui donne la possibilité d'avoir non seulement pas quelques liens, mais de créer vraiment une "Famille"[2] avec la Trinité, dans une sorte de "parenté spirituelle." [3]

L'action et la réaction d'amour

"Comme la vie en sein au S.S. Trinité est constituée par le flux et reflux de l'amour, de même aussi entre le Créateur et la créature qui revient au Créateur dont elle était sortie." [4]

Dans ce principe, le saint insère l'idée de la médiation de Marie:

"Comme tout qui advient descend du Père à travers le Fils - à travers l'Immaculée, chaque réaction [réponse] à la grâce de Dieu passe par une voie contraire, par Marie à Jésus, à Dieu le Père. C'est la seule voie que Dieu a établi." [5]

Les croyants approchent la Très Trinité à travers la médiation de Marie

C'est une des principales méditations du P. Kolbe. Il se demande : est-ce que nous pouvons nous rapprocher directement de la Très Trinité? Ou est-ce que nous avons besoin de la médiation de Marie ? Et, dans l'hypothèse que ne soit pas acceptée sa médiation, quelles en sont les conséquences ?

Le saint Père Jean Paul II, dans l'encyclique Redemptoris hominis affirme:

"L'amour éternel du Père s'est manifesté dans l'histoire de l'humanité à travers le Fils qu'il donna 'afin que quiconque croit en lui ne meure pas, mais ait la vie éternelle' (Jn 3, 16), cet amour se fait proche de chacun d'entre nous grâce à cette Mère, et il se manifeste ainsi de manière plus compréhensible et plus accessible à chaque homme. En conséquence, Marie doit se trouver sur tous les chemins de la vie quotidienne de l'Eglise."

(Jean Paul II, Enc. Redemptoris Hominis §22)

P. Kolbe disait:

"En pratique, les âmes s'adresseront directement toujours et avec pleine liberté soit à l'Immaculée, soit au divin Esprit, soit à Jésus - Verbe éternel, soit au Père céleste, mais mieux une âme comprendra que tous les actes d'amour sont adressés au Père, qui est le but ultime, et qu'en l'Immaculée tous ces actes acquièrent une pureté immaculée, tandis qu'en Jésus ils acquièrent une valeur infinie, digne de la Majesté très du Père, plus elle s'enflammera d'amour envers Jésus et Marie." [6]


[1] Scritti di Massimiliano Kolbe, a cura del Centro nazionale Milizia dell'Immaculata, Roma 1997, § 1310, p. 2303

[2] Ibid. § 598, p. 1012

[3] Massimiliano Kolbe, Conferenza 318

[4] Scritti di Massimiliano Kolbe, a cura del Centro nazionale Milizia dell'Immaculata, Roma 1997, § 1310, p. 2302, 2304.

[5] Massimiliano Kolbe, Conferenza 211

[6] Scritti di Massimiliano Kolbe, a cura del Centro nazionale Milizia dell'Immaculata, Roma 1997, § 1310, p. 2304


Mirek Adaszkiewicz,

La dimensione trinitaria della mediazione mariana in San Massimiliano Kolbe.

"Miles Immaculatae", Anno XLIV, fascicolo I, Gennaio-luglio 2008, p. 275-322, p. 275-295,

Synthèse par F. Breynaert

JE PARTICIPE !