L'Eucharistie, synthèse des mystères (Bérulle)

L'Eucharistie, synthèse des mystères (Bérulle)

Pierre de Bérulle explique qu'en l'Eucharistie Jésus-Christ est le don de Dieu aux hommes, fruit du sein de Dieu, et le don des hommes à Dieu, fruit du sein de Marie.

Et l'Eucharistie est un mystère de plénitude qui rassemble tous les mystères de son existence historique :

En l’Incarnation, sa vie et ses mérites ne sont pas encore ;

en l’enfance, le mérite de sa vie n’y est pas ;

en sa vie, le mérite de sa mort n’est pas accompli ;

en sa mort, il n’a pas la dignité, la puissance et les trésors de sa nouvelle vie ;

en sa résurrection et son ascension, il semble être rentré à Dieu et ôté aux hommes, il l’est en effet.

Mais en l’Eucharistie, sans rien perdre, ni de son retour à Dieu, ni de sa séparation de la vie présente, ni de l’abondance de sa nouvelle vie, ni de sa majesté, il est donné aux hommes et donné en la plénitude de tous ses états et de tous ses mystères ; et il est donné comme vie et aliment de vie éternelle.

Jésus-Christ est le don des hommes à Dieu, comme il est le don de Dieu aux hommes ; comme sacrement, il est l’un : comme sacrifice, il est l’autre.

Autrefois on offrait à Dieu les fruits de la terre qui nous était donnée : et maintenant nous offrons à Dieu un fruit de Dieu même, un fruit de son propre sein, un fruit que la terre virginale de Marie, revêtue de la vertu du Très-Haut a produit, et qui pour cette raison est appelé par le prophète Isaïe (Is 4,2) le fruit de la terre et le germe de Dieu tout ensemble.


Cardinal Pierre de Bérulle