Marie, notre modèle et notre cœur

Marie, notre modèle et notre cœur

Le Cœur de Marie nous a été donné pour être notre soleil, notre trésor :

Grâce à Marie, nous pouvons plus parfaitement connaître Dieu, le servir et l’aimer « Corde magno et animo volenti », (« d’un grand cœur et d’une âme généreuse »).

Et nous vivrons dans la louange et dans l’action de grâces.

« O rêve de ma vie, que mon cœur meure à toute autre vie et qu’il vive de votre vie, qu’il soit animé de votre Esprit, qu’il soit embrasé de votre amour afin que les désirs de mon Sauveur s’accomplissent : Je suis venu apporter le feu sur la terre, et comme je voudrais qu’il soit allumé. (Lc 12,49).

Ne craignez pas ce feu : il consumera vos liens et vous établira dans la liberté des enfants de Dieu.

Il vous transformera en ce feu divin : vous devez être tout de feu, comme Élie, et tout de flamme comme saint Jean Baptiste,

ardent intérieurement, luisant extérieurement ;

ardent en oraison, luisant en action ;

ardent par l’amour que vous devez avoir pour Dieu, luisant par la charité que vous devez avoir pour le prochain. »

(O.C. VI, p. 338)

Comme une icône, le Cœur de Marie nous permet de découvrir de l’intérieur les « états et mystères de Jésus » et de communier à ses sentiments ; la force de l’amour nous attire sans s’imposer, respectant notre libre réponse dans la foi.

Mais Jean Eudes ne nous propose pas seulement le Cœur de Marie comme modèle de vie chrétienne : il nous affirme que le Cœur de Marie nous est donné pour devenir le Cœur de notre cœur.

Cette intuition est le fruit de son expérience spirituelle. Ayant vécu une grâce mystique de vie chrétienne en union avec Marie, Jean Eudes a conscience qu’il a reçu ce don de Dieu pour le communiquer aux autres :

« Le Fils de Dieu nous a donné le Cœur de sa très chère Mère qui n’est autre que le sien, pour être notre vrai Cœur, afin que les membres n’aient point d’autre cœur que leur Chef, et que nous servions et aimions Dieu, avec un Cœur qui soit digne de Lui. »

(O.C. VIII, p. 147)

« Notre Sauveur nous a donné son divin Cœur, avec le saint Cœur de Marie, pour être non seulement notre règle mais afin de bénir, aimer et louer à jamais avec le vôtre Celui qui est la Vie essentielle et qui a un désir infini de la communiquer à tous les hommes. »

(O.C. VII, p. 69)


Abréviation OC = saint Jean Eudes, Œuvres Complètes.


Extrait de: Robert de PAS, eudiste, MARIE, icône de JÉSUS, Abbeville, 1980

Lire plus sur saint Jean Eudes