La spiritualité trinitaire en communion avec Marie (Jean Paul II)

La spiritualité trinitaire en communion avec Marie

Jean Paul II confie :

Saint Louis-Marie Grignion de Montfort constitue pour moi une figure de référence significative, qui m'a illuminé dans les moments importants de la vie. (...)

En plaçant la Mère du Christ en relation avec le mystère trinitaire, Monfort m'a aidé à comprendre que la Vierge appartient au plan du salut par la volonté du Père, en tant que Mère du Verbe incarné, qu'Elle a conçu par l'oeuvre de l'Esprit Saint. (...)
Je compris alors que je ne pouvais pas exclure la Mère du Seigneur de ma vie sans désobéir à la volonté de Dieu-Trinité, qui a voulu "commencer et accomplir" les grands mystères de l'histoire du salut avec la collaboration responsable et fidèle de l'humble Servante de Nazareth.

Une spiritualité mariale qui dérive de la Trinité

Oui, toute la spiritualité christocentrique et mariale enseignée par Montfort dérive de la Trinité et conduit à celle-ci. A ce propos, on est frappé par son insistance sur l'action des trois Personnes divines à l'égard de Marie.

  • Dieu le Père "a donné son unique Fils au monde seulement à travers Marie" et "il désire avoir des enfants à travers Marie jusqu'à la fin du monde" (VD 16 et 29).
  • Dieu le Fils "s'est fait homme pour notre salut, mais en Marie et à travers Marie" et "il désire se former et pour ainsi dire s'incarner chaque jour à travers sa chère mère dans ses membres" (VD 16 et 31).
  • Dieu Esprit Saint "a communiqué à Marie, sa fidèle Epouse, ses dons ineffables" et "il désire former en Elle et à travers Elle des élus" (VD 25 et 34).

La Toute conduit à la Trinité

Marie apparaît donc comme un espace d'amour et d'action des Personnes de la Trinité, et Montfort la présente dans une perspective relationnelle:

"Marie est totalement relative à Dieu et je l'appellerai volontiers la relation à Dieu, qui existe seulement en relation à Dieu."

(VD 225)

C'est pourquoi la Toute conduit à la Trinité.

En lui répétant chaque jour "Totus tuus" et en vivant en harmonie avec Elle, on peut parvenir à l'expérience du Père dans la confiance et dans l'amour sans limite (VD 169 et 215), à la docilité à l'Esprit Saint (VD 258) et à la transformation de soi selon l'image du Christ (VD 218-221).

La foi trinitaire imprègne les prières à Marie

Dans la vision de Grignion de Montfort, la foi trinitaire imprègne entièrement les prières adressées à Marie:

"Je te salue, Marie, Fille très aimable du Père éternel, Mère admirable du Fils, Epouse très fidèle de l'Esprit Saint, auguste temple de la Très Trinité"

(Méthodes pour réciter le Rosaire, n. 15)

De même, dans la Prière enflammée, adressée aux trois Personnes divines et tournée vers les derniers temps de l'Eglise, Marie est contemplée comme la "montagne de Dieu" (n. 25), lieu de sainteté qui élève vers Dieu et transforme dans le Christ.


Abréviation : VD = Montfort, Traité de la vraie dévotion.


Jean Paul II,
Audience aux Participants du 8ème Colloque International De Mariologie,
Vendredi 13 octobre 2000

Lire plus sur Montfort (cliquez)